« Notre santé est en très grand danger « 

Le 14 novembre 2019, à 14h30 devant l’ARS à Dijon, le Comité de Vigilance 70 y sera au nom de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et de la Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des Services publics.

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales AMUF, APH, CFE-CGC, CFDT, CGT, SUD, SN PHARE, UNSA, le collectif Inter Urgences, le collectif Inter Hôpitaux, le printemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale des comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité, réunis à la bourse du travail le mercredi 16 octobre 2019 appellent à la mobilisation des salarié.e.s et des usager.ère.s pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

Devant la gravité de la situation de dégradation des conditions de travail des professionnel.le.s et de la qualité de prise en charge de la population dans les établissements de Santé et de l’Action Sociale, nous exigeons que des négociations immédiates en priorité sur les thèmes suivants :

Recrutement de professionnel.le.s supplémentaires immédiatement et plan de formation pluridisciplinaire.

Revalorisation générale des salaires et reconnaissance des qualifications des professionnel.le.s

Renforcement significatif des moyens financiers significativement pour les établissements, ce qui passe par une revalorisation de l’ONDAM à au moins 5 % et donc de la Loi concernant le Plan de Finances de la Sécurité Sociale

L’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits.

Mesures qui garantissent l’égalité de l’accès, aux soins et prises en charge pour la population sur tout le territoire. Nous soutenons l’ensemble des mouvements déjà en cours et serons à l’initiative de mouvements de grèves, de toutes les actions décidées avec les salariés.e.s dans les établissements du sanitaire, du médico-social et social, privés et publics.

Nous nous engageons à construire un mouvement social de large convergence dans le cadre du Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale avec la perspective pour obtenir les moyens nécessaires pour répondre aux revendications des profesionnel.le.s et améliorer la qualité des services rendus à la population.

Nous interpellons les député.e.s et élu.e.s pour obtenir un système de Santé et d’Action Sociale de haut niveau en lui octroyant les moyens nécessaires dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.

Le 14 novembre 2019 : Journée nationale de grève et de mobilisations avec une manifestation à Paris et des initiatives d’actions dans les établissements et sur tout le territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *