Nom d’une rue – D’un Marcellin, l’autre

Nous vous entendons d’ici « vous nous parlez de deux Marcellin Berthelot, on nous en présente un… et l’autre ? »

Pour satisfaire votre soif insatiable de culture nous allons donc vous en dire deux mots.

Marcellin (avec 2L) Berthelot (Paris, 25 octobre 1827 – Paris, 18 mars 1907) est un homme politique français et savant chimiste, physicochimique, biologiste, épistémologue, orientaliste), sénateur, ministre de l’Instruction publique, ministre des Affaires étrangères,

Ami de Joseph Bertrand (mathématicien, économiste et historien des sciences), de Victor Hugo et de Clemenceau, il est marié à Sophie Niaudet nièce de Louis Breguet (concepteur d’un « gyroplane » (l’ancêtre de l’hélicoptère) et fondateur de la Société anonyme des ateliers d’aviation Louis Breguet)

C’est un grand savant humaniste mais c’est aussi un novateur qui a prôné et soutenu l’effort public pour l’investissement dans les nouvelles technologies et dans le développement des connaissances utiles à la société dans les domaines des sciences, des humanités, des sciences sociales, politiques et juridiques.

Dans son ouvrage Science et Morale, il développe une conception de l’humanisme visant l’individu et son rôle dans et au service de la société

Il était aussi très en pointe sur les question traitant des conditions de vie et sociales des populations paysannes et ouvrières.

Il reste un grand patriote ayant participé à la guerre de 1870 contre les Prussiens et un humaniste pour son engagement social. Nombre d’établissements scolaires du secondaire portent son nom au travers de l’hexagone.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *