Municipales 2020 – L’esprit Macron descend sur les élus de droite

Le président Emmanuel Macron en visite à Autun le 7 février 2019, écoute Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau et présidente des maires de Saône-et-Loire.

Et si la poudre de perlimpinpin, finalement, utilisé à bon escient, avait plutôt les vertus d’une potion magique ! Toujours est-il, qu’après le résultat des élections européennes en France, la Macronie semble avoir atteint son but même si, le Rassemblement national a viré en tête. Deuxième, ce n’est pas premier.

Et pourtant, Emmanuel Macron monte dans les sondages. Est-il mage, druide, magicien ou fin tacticien ? Aux présidentielles, il a laminé la gauche. Après les européennes, la droite vit son pire cauchemar. La République en Marche et aucun autre parti, se présente donc comme la seule force politique en mesure de combattre les idées de Marine Le Pen.

Maintenant, place aux municipales et LREM ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il lui faut ratisser large. Il lui suffit pratiquement de ramasser _ à la pelle _  les élus locaux de droite et du centre. Ils tombent un à un dans l’escarcelle LREM. Ainsi, 72 maires et élus locaux soutiennent Macron. L’esprit Macron est descendu sur les têtes des LR et du Centre en ce week-end de Pentecôte.

Un avant et un après élections européennes ?

Un communiqué de Philippe EXERTIER (lire par ailleurs), référent de la République en Marche en Saône-et-Loire est sans équivoque. Les villes de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Autun, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial sont les cibles de LREM. L’investiture se fera à partir de trois propositions :

• L’investiture d’une tête de liste sous l’étiquette de LaREM
• Le soutien à une tête de liste qui appartient à une autre composante de la majorité présidentielle (par exemple le MODEM)
• Le soutien à une tête de liste non membre de la majorité présidentielle, et sur la base d’un accord d’alliance politique

Alors qui, pour les deux villes qui nous intéressent, Le Creusot et Montceau-les-Mines, franchira le pas ? Ou pas. Les noms de Charles Landre et Marie-Claude Jarrot viennent automatiquement à l’esprit.

Marie-Claude Jarrot (LR) conduira une liste sans étiquette aux municipales comme en 2014. Nous savons par un proche de Raphaël Gauvain, député En Marche, que la majorité présidentielle laissera le champ libre au maire actuel. Oui mais c’était avant les européennes. Car dans le communiqué, il est bien indiqué qu’une tête de liste non membre de LREM aura son soutien sur la base d’un accord.

Interrogée à la suite de la démission de Valérie Précesse des Républicains, Marie-Claude Jarrot membre du mouvement Libres fondé par la présidente de la Région d’Ile de France, a lancé: « Ce n’est pas le moment ». D’autant plus que Valérie Pécresse n’a pas du tout l’intention de rejoindre Macron, « il ne fait pas une politique de droite » a-t-elle indiqué dimanche matin au micro du Grand jury RTL – Le Figaro.

La République en marche sera-t-elle alors tentée d’aligner un candidat contre Marie-Claude Jarrot ? Et en faire de même au Creusot…

Jean Bernard

 

 

 

3 commentaires

  1. Pas de potion magique, juste une police, une justice et la majorité des médias, le 4e pouvoir, au service de l’exécutif.
    .
    Après avoir critiqué les systèmes de « parti-état », les français semblent désormais choisir la voie du parti unique ou de la coalition unique.
    La migration des membres de LR vers LREM va accentuer cette tendance.
    .
    Macron n’a pas eu de mal à laminer la gauche. Il y a été largement aidé par le parti de la gauche modérée au pouvoir qui en appliquant une politique de droite et en se renforçant au détriment des partis à sa gauche et non de ceux à sa droite a extrêmement déçu les électeurs de gauche jusqu’à son prévisible effondrement.

  2. C’est dans les mois qui viennent que l’on va voir ceux qui ont une conscience et qui continueront de porter leurs idées…………et ceux qui pensent qu’à leurs intérêts et leurs indemnités !!!

  3. il y aura d’autres choix sur Montceau, ne pas croire qu’il n’y aura que la liste LREM et ses mercenaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *