Municipales 2020 – Le projet audacieux de Charles Landre au Creusot

Communiqué de Charles Landre, candidat aux élections municipales au Creusot.

Faire battre le cœur de notre ville :

des halles pour un marché couvert.

Notre ville est belle, elle mérite un aménagement qui réponde enfin efficacement aux enjeux récurrents de vie et d’animation du centre ville, fasse émerger de beaux projets et respecte son esthétique. C’est l’esprit du projet de renouveau que je présenterai ces deux prochains mois avec mon équipe.

C’est un enjeu vital alors que Le Creusot a perdu 1000 habitants en 5 ans, 2000 en 10 ans et que l’INSEE note dans son rapport de décembre 2019, que déficit naturel et migratoire se conjuguent et que nous continuons de perdre des habitants là ou les territoires de comparaison en gagnent. La vie de la ville, la façon dont il a été choisi de l’organiser ses dernières années alors que nous disposons de tant d’atouts est en cause.

Alors nos choix doivent trancher avec la politique d’aménagement qui a organisé l’étalement urbain et commercial depuis près d’un demi-siècle, limité les lieux de vie collective et attaqué violemment le tissu commerçant. La ville doit être pensée et vécue comme un lieu de rencontre et d’échange, un espace beau et fonctionnel, qui répond aux besoins de proximité des habitants. Nous en avons besoin !

Les difficultés commerciales de centre ville imposent des mesures fortes pour recréer de l’activité et d’abord, du passage.

C’est dans cet esprit que je propose la création de Halles accueillant un marché couvert.

L’organisation de cet espace sera décidée en collaboration avec tous les commerçants creusotins et en donnant priorité à l’installation des commerçants locaux. Il devra conjuguer commerces de bouches permanents et espaces d’accueil temporaire.

Il répondra ainsi en même temps qu’à une demande des habitants à la problématique irrésolue durant le mandat d’accueil des commerces non sédentaires hors marché (isolés ou de type « marché bio ») qui furent plusieurs fois déplacés et que la majorité souhaite placer sur le pont de la direction sans que l’on comprenne à quelle logique cela répond.

Ce lieu de rencontre, sera aussi destiné à générer du passage en proximité immédiate des lieux de vie commerçant. Ce doit en effet être l’un des éléments (et l’un seulement) de revitalisation des rues commerçantes qui doit rejaillir sur l’ensemble des commerces locaux.

Parce que nous souhaitons rendre notre ville belle et lutter enfin efficacement contre les friches de toute nature nous donnerons préférence à la réhabilitation d’un espace existant. Pour une gestion saine et maîtrisée des deniers publics, la ville gérera cet halle directement et sans intermédiaire.

Un espace de halles pour un marché couvert constitue un projet audacieux au Creusot. Il me semble nécessaire.

Il répond directement aux aspirations de proximité, de respect de l’environnement mais aussi de bonne gestion de la dépense publique qui sont les nôtres. C’est un projet commercial, d’animation et d’urbanisme durable, qui répondra a un souhait maintes fois exprimé par les habitants et qui contribuera à faire vivre la ville au quotidien.


Ce lieu nouveau sera aussi pensé comme un lieu de déambulation et de rencontre, ouvert à d’autres activités dans les moments où l’activité commerciale ne se déploie pas à plein. Des halles à inventer ensemble et pour lesquelles une étude d’implantation sera lancée dès le premier mois du mandat.

Charles Landre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *