Les 4 saisons en Charolais – Une vraie prouesse instrumentale

C’est à un concert bien particulier auquel le public a assisté dimanche en fin d’après-midi au Nota Bene à Montceau-les-Mines organisé par l’association Les 4 saisons en Charolais.

Le thème, « Le nouveau monde » proposait un voyage sur les traces de compositeurs européens qui, pour des raisons économiques ou politiques, se sont exilés aux Etats-Unis.

Particulier par les artistes invités, Marie-Laure Bouillon à la flûte et Benoît Roulland et sa guitare, un duo qui, vous l’avouerez, n’est pas commun. Alors interpréter la symphonie du Nouveau monde d’Antonin Dvorak et la Rhapsody in Blue du non moins célèbre Georges Gershwin avec uniquement ces deux instruments, est tout simplement une prouesse.

Transcrire pour flûte et guitare une symphonie (Le nouveau monde) et un concerto pour piano et orchestre (Rhapsody in Blue), Benoît Roulland s’y est attelé avec brio. Le rendu est encore davantage impressionnant, il réside pour beaucoup dans la qualité d’interprétation du duo Sostenuto.

Marie-Laure Bouillon, flûtiste concertiste international, ex-flûte solo de l’Orchestre de Nancy, 1er prix concours internationaux de Trieste et Los Angeles et Benoît Roulland, seul guitariste sélectionné à l’Académie internationale Maurice Ravel en 1993 et aux Musicales de Lyon (1995), forment un duo d’une rare sensibilité.

Le concert n’en a été que plus prestigieux. Gershwin, c’est quand vous voulez !

Le duo Sostenuto, une belle découverte.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *