Municipales 2020 – Hervé Mazurek, endosse à nouveau le costume de maire à Blanzy

 

Il est installé derrière sa table, sage, au premier rang, complètement à gauche comme l’homme de base d’un peloton militaire, celui qui donne la cadence. Hervé Mazurek, maire sortant, attend sans vraiment d’anxiété le résultat du vote des 29 conseillers municipaux. Il est le seul candidat à sa succession proposé par Frédérique Lemoine.

Hervé Mazurek ou Mazurek Hervé et même monsieur Hervé Mazurek, fait un sans faute. A l’unanimité, il est élu maire de Blanzy un soir de mai, le 27, dans un lieu insolite, le gymnase de la Verrerie. On se croit à l’épreuve de français du Bac. Pas de diplôme à distribuer, encore moins de bons ou mauvais points. Il a fait six ans, il repart pour six autres et tant pis si la liste qu’il a conduite s’est trouvée sans opposition le 15 mars dernier.

Drôle d’endroit pour revêtir à nouveau l’écharpe tricolore. Le cérémonial perd de sa splendeur mais l’acte, lui, reste fort. Dans son regard, l’émotion est là. « Je suis conscient des responsabilités qui m’incombent, ces responsabilités je saurais les endosser. Avec vous, élus municipaux, je saurai faire face aux enjeux et aux défis qui s’annoncent comme j’ai su le faire durant le mandat qui s’achève » déclare-t-il

Les anciens et les nouveaux conseillers municipaux écoutent. Ils en ont pris pour six ans. « C’est la durée du contrat qui nous lie aux Blanzynois, plutôt un pacte devrais-je dire, un pacte moral, un pacte républicain, un pacte social », précise Hervé Mazurek.

Evidemment, au-delà du programme annoncé et à mener tout au long de la mandature, est venu se glisser la crise du coronavirus, « qu’il va falloir continuer à gérer ». Accompagner certains enfants qui n’auront pas été à l’école pendant six mois. Un adjoint au maire spécifique dédié aux affaires scolaires sera nommé.

La tâche se poursuit avec l’ambition de retrouver une offre de soins de proximité, dépasser aussi le territoire de la commune sur le devenir de l’hôpital ou encore aller plus loin dans la construction de projets mutualisés dans le domaine culturel  ou sportif, entre autres. Sans oublier de penser avec la communauté urbaine du rôle du centre-ville de Blanzy, de réfléchir aux modes de déplacements doux.

Les défis ne vont pas manquer pendant six ans. « Je ne vous promets pas une route parsemée de roses, ni de larmes et de sang comme Churchill (…) mais des réussites à partager et parfois aussi des échecs » prévient le maire. « Tout ceci nous fera grandir et fera aussi grandir notre vite ».

Au boulot.

Jean Bernard

Huit adjoints au maire: Isabelle Demange, Frédérique Lemoine, Séverine Girard-Leleu, Jean-Louis Savetier, Karen Delorme, Michel Montmaron, Jean-Claude Hamon et Roger Montel.

Jean-Marc Frizot n’est premier adjoint chargé des finances. « C’est en accord avec le maire » dit-il. « Hervé Mazurek se consacre entièrement à son rôle de maire et moi à celui de conseiller communautaire » ajoute-t-il.

Prochain conseil municipal –  mercredi 24 juin : ordre du jour : installation des commissions, désignations à divers organismes et DOB (débat d’orientation budgétaire).

 

3 commentaires

  1. TREMOY christian

    Bravo à Hervé Mazurek et à toutes l’équipe

  2. la liste n’est pas dans l’ordre? car pas le même classement ailleurs! mais ont prends presque les mêmes têtes, (‘ à part un nouveau qui jurait qu’il n’y serait pas!!) déjà que 26% des inscrits n’est pas une représentation majoritaire et vu la façon dont ont a incité les gens à ne pas se déplacer??? la suite dans la continuité, dépenses dépenses et culture sociale !!! ha, Blanzy , ce désert agréable!!! bon , pour le voir, il faut en faire le tour!

  3. Prenez les manettes de la mairie mon cher bc et pourquoi n’avez-vous pas fait une liste contre mr mazureck et son équipe ❓, alors pouett pouett 😋😋moncher bc vous êtes un petit r… qui se cache derrière 2 consonnes. Allez bizous à tous 😋😋😘💋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *