•  

Montchanin – La France Insoumise sème le trouble dans la municipalité de gauche

Jean-Yves Vernochet, maire de Montchanin.

Ludovic et Sven, deux SDF (sans domicile fixe) n’ont rien demandé, si ce n’est dormir dans une pièce maintenant que la température descend en dessous de zéro la nuit venue.

Alors, il faut savoir qu’à Montchanin, tout est réglementé dans l’accueil des SDF et ce n’est pas nouveau. Il existe un local non loin du centre social et culturel La Tuilerie où deux places sont réservées aux gens qui font la route. Ils peuvent y accéder trois nuits par mois. « Ils sont logés, nourris, la pièce est équipée d’une cuisine, d’une douche et des toilettes » explique le maire Jean-Yves Vernochet. Mais en cette période de crise sanitaire, « nous n’accueillons qu’une seule personne à la fois », ajoute-t-il.

Mais voilà, France Insoumise par l’intermédiaire d’un communiqué envoyé à la presse ce mardi, fait état qu’à « Montchanin deux SDF dorment dans la rue, aidés par des bénévoles qui donnent de leur temps en leur apportant du café chaque matin, de la soupe chaque soir, des couvertures des habits chauds etc. La municipalité est parfaitement au courant de la situation mais ne fait rien malgré plusieurs sollicitations ! » Le titre du communiqué parle de lui-même : Scandale humanitaire à Montchanin.

Effectivement, Ludovic et Sven, depuis une semaine, dorment sous le hall à l’arrière de La Tuilerie après avoir bénéficié à tour de rôle du local. La seule chose qu’ils ne comprennent pas, c’est pourquoi, « alors que le local est vide, ils ne peuvent pas l’occuper » s’interrogent-ils. Il sera occupé ces jours prochains par un autre SDF. Pour trois nuits.

« Une mise en scène orchestrée

par une personne de la liste

minoritaire » (Jean-Yves Vernochet)

L’accueil d’urgence est situé sous le local que met à disposition la ville à l’association Montchanin entraide et solidarité. Sabrina a voulu aider Ludovic et Sven et pendant huit jours, des membres de l’association ont apporté le café le matin et de la nourriture. « Nous avons fourni également des duvets » précise encore Sabrina qui a publié une vidéo sur les réseaux sociaux. « La France Insoumise l’a vue et m’a dit qu’elle allait m’aider », ajoute-t-elle encore, d’où le communiqué.

Pour Jean-Yves Vernochet, sa vision est totalement différente. « La ville de Montchanin, l’équipe municipale, n’a pas attendu un communiqué de la France Insoumise du Bassin minier pour mener à bien une politique solidaire, sociale et juste. Ce communiqué est une mise en scène orchestrée par une personne issue de la liste minoritaire de Montchanin, et nous laisse perplexe ».

Cette personne de la liste minoritaire est donc Sabrina.

« Le sujet est suffisamment grave pour ne pas assimiler Montchanin à la politique de M. Macron » fustige Jean-Yves Vernochet (lire communiqué de la FI ci-dessous). « Un suivi est effectué pour accompagner et orienter le public fragile sur les structures dédiés comme l’association Le Pont au Creusot. Nous payons même le trajet en train » rapporte encore le maire. « Nous assumons nos valeurs de gauche. Notre engagement s’inscrit dans cette vision humaniste et nous travaillons et continuerons à travailler en étroite collaboration avec les associations solidaires ».

En fin de compte, Ludovic et Sven ne désirent qu’un toit pour l’hiver et pas d’une querelle de clocher.

Est-ce trop demander en 2020 ?

D’ailleurs ils ont entrepris des démarches pour accéder à un logement.

Jean Bernard

Communiqué de la FI du Bassin montcellien Scandale humanitaire à Montchanin (2)

7 commentaires

  1. n'ayez pas la memoire courte

    Toute ressemblance avec une charmante militante LFI bien connue puisque designée « porte parole des gilets jaunes » qui se presente aux municipales sur une liste de fausse droite ne serait que fabulations: deux listes de gauche à montchanin, bravo !

  2. Je trouve gauchement cela extrêmement savoureux

    Alors comme ça des candidats LFI pourtant connus localement (souvenez-vous quels gilets pas très « jaunes » sont montés à Paris représenter les tous bernés des ronds-points) ont réussi l’exploit de se présenter sur une liste -prétendue- de » droite » aux municipales de 2020.

  3. le concept gauche ou droite est définitivement terminé

    M Vernochet liste dite de gauche attaqué sur sa gauche par une liste dite de droite avec des LFI, c’est tout simplement superbe.
    (Remarquez on a un peu près la même chose dans d’autres communes d’importance de la CUCMRSS)

  4. 1) Sabrina ne s’est pas présenter sur une lite de droite mais sur une liste citoyenne sans étiquette que leurs opposants ont taxé de droite.
    2) Le PS est de gauche ? En tout cas pas monsieur Vernochet.
    3) Et on en parle des gens de chez Génération-s qui se mettent avec Mme Jarrot (femme de droite) ?
    4) Vous avez rien d’autres comme arguments ? Le sujet de l’article c’est le fait que la municipalité de Montchanin laisse (…) les gens dehors !!!!

  5. 10% aux dernières élections et 80% de la présence politique dans les médias.

  6. Ce n etait pas très compliqué de faire les tests aux deux sans abris ,en cas négatif de leur permettre de dormir au chaud, de plus il ya environ entre 10 à 15 % de logements opac vide à Montchanin ,environ 1200 sur l ensemble de la CCM ,alors quand on veut on peut……mais encore faut il se sortir du CARCAN administratif……et MR VERNOCHET vous pouvez lui faire confiance c est pas lui qui va prendre le moindre risque!!! Bien au contraire..

    • Bonjour Mr le SDF, je voudrai vous faire un test COVID avant de vous attribuer un heberement d’urgence.

      Réponse des associations de gauche : « Mais c’est de la discrimination, comment pouvez vous demander à quelqu’un de faire un test avant de lui offrir un hebergement gratuit ? Nous allons faire un scandale dans la presse, assieger la mairie et porter plainte contre le maire ! La France est une dictature digne infame ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *