Montchanin – Black Roses et GIE, « Navarro » prophète en son pays

La vente d’un veau reproducteur a permis au GIE (éleveurs de race charolaise) de remettre un chèque de 850€ à l’association Black Roses. 

L’image du biker n’est pas forcément tout rose aux yeux du grand public. Un gros cube, un blouson en cuir, des chaînes, des bagues, souvent des tatouages en font un rebelle des grands chemins. Les a priori son tenaces.

Pourtant, c’est mal connaître l’esprit biker et en particulier celui des Black Roses à Montchanin. En vérité, même si la moto leur donne cet esprit de liberté, ils ont un cœur que beaucoup n’ont pas, celui du partage et de la générosité.

Leur chef, le président des Black Roses, Sylvain Mormile et sa « bande » de motards organisent des manifestations pour aider les enfants malades. Dernier exemple en date, ils avaient besoin d’une aide financière pour doter un ordinateur d’un logiciel rétinien et venir en aide à l’un des leurs filleuls qui ne communique qu’avec les yeux.

Alors, le 16 février dernier, quatorze membre des Black Roses, à l’invitation du GIE (groupement d’intérêt économique) synergie charolais, ont suivi la vente de veaux reproducteurs à Charolles. « Nous avons choisi notre animal, il s’appelait Navarro » explique Sylvain Mormile. Et Navarro a été vendu à une délégation marocaine pour 5 600 €.

Samedi, à l’Espace des Tuileries à Montchanin, le président du GIE, Frédéric Borne, éleveur à Saint-Eusèbe, accompagné de Didier Giraud, administrateur, éleveur à Ciry-le-Noble et figure emblématique des Grandes gueules à RMC, ont remis un chèque de 850€ aux Black Roses suite à la vente de Navarro.

Comme quoi, la générosité n’a ni odeur, ni couleur, seul le cœur compte autant au GIE qu’au sein des Black Roses.

Jean Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *