Montceau – Un petit lieu de vie aux Plessis

Abdel (à gauche) et Iheb apprécient leur petit lieu de vie aux Plessis

Avec l’autorisation de la mairie de Montceau-les-Mines, ils ont installé deux tentes non loin de l’ancien emplacement de la station service au quartier du Plessis. C’était pour le ramadan.

Arrivait la Coupe du monde « alors nous avons demandé si nous pouvions profiter des tentes et prolonger jusqu’à la finale le 15 juillet » explique Iheb Lamouchi. Prolongation acceptée.

Ce petit coin tranquille, Iheb et ses copains l’ont façonné à leur goût pour se retrouver entre eux tout au long de la journée. « J’ai ajouté deux camions, c’est plus pratique et plus sûr pour mettre les appareils à l’abri ». Car c’est presque un appartement en plein air avec télé pour regarder les matches de la Coupe du monde, jouer à la playstation, se faire un café, jouer aux cartes, discuter.

« Ici les jeunes du quartier se rassemblent, on s’est fait un petit lieu de vie » ajoute le jeune homme de 29 ans qui fait office de grand-frère. Il a aussi une idée en tête, celle de monter une association. « Une association pour avoir un local, pour être reconnu » espère-t-il.

Que cette image de quartier difficile s’efface des mémoires. « Depuis que nous sommes là, il n’y a plus personne qui traîne dans les halls des immeubles. Tous les jours, une trentaine de jeunes vient ici, à la cool ».

En ce moment, Iheb a du temps devant lui, il ne travaille plus pour raison de santé, « alors je veux m’investir dans cette association. Nous préparons un dossier ». Et même  s’il n’habite plus aux Plessis, il y revient, « parce que j’ai grandi ici, tous mes potes sont là et tout le monde se rejoint dans ce petit lieu de vie ».

Et aujourd’hui, c’est France – Uruguay ! Ambiance assurée.

Jean Bernard

Un commentaire

  1. Merci de redorer l image du PLESSIS si souvent salie, et accuser à tord des jeunes qui sont tranquilles, savoir être à l écoute tisser du lien partager échanger avoir un lieu de rencontré voilà la recette du savoir vivre ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *