Montceau – Sans faire écran au débat

Soirée débat « L’Insoumis » au cinéma Les Plessis sur la campagne électorale du premier tour des présidentielles 2017.

Une trentaine de spectateurs aux Plessis pour la projection-débat du film de Gilles Perret » l’Insoumis ». Bon film puisque copieusement applaudi.

Vingt personnes sont restées pour le débat. L’enthousiasme de la campagne des présidentielles, l’espérance qui en était née, la flamme qui devait envoyer une escarbille enflammer le paysage politique, le passage de flambeau effectué par Mélenchon au soir du premier tour à ceux qui voté pour lui, le relais remis de la main à la main à la jeunesse du pays, tout y est passé, discuté.

Reste la question du rôle essentiel de la jeunesse dans la campagne, pour les législatives, et de sa disparition dans le combat classique de terrain ensuite.

Débat très animé dans lequel deux jeunes femmes, dont une enseignante, ont su démontrer que la conviction était toujours là, que des canaux et des modes d’expression, que des temporalités et des centres d’intérêts, prédominaient dans chaque génération.

Les plus anciens ont conquis des droits dont les jeunes attendent la conservation mais surtout l’invention de nouveaux correspondant plus à la société actuelle et à leur mode de vie, leur manière de penser et de créer.
Sur le fond ils veulent préserver un modèle de société en le rendant plus juste, plus adapté.
« Nous attendons du concret, vous qu’attendez-vous de la jeunesse ? Nous pensons à nous et à notre avenir, alors pour nous mobiliser il faut des buts élevés comme une présidentielle, comme une action concrète immédiate apportant ses fruits ».

Bien sûr dans la salle il y a de vieux militants blanchis sous les banderoles pour qui l’engagement est la condition sine qua non d’une vie de lutte.
Le parti des médias en a pris pour son grade. La démocratie dévoyée par le pouvoir de l’argent y a laissé des plumes.
Mais l’espérance existe encore, semble-t-il, au cœur des militants qui appellent à poursuivre un combat pour lequel ils œuvrent sans cesse dans les groupes d’action.

Donc, on peut dire que les braises sont chaudes sous la cendre et qu’elles attendent un bon souffle de vent pour s’embraser… Qui sait pour un scrutin local ?

Gilles DESNOIX

6 commentaires

  1. Je pense de laisser une adresse à la jeune enseignante présente à la projection du film ! FB l’avenir en commun bassin montcellien!

    • Vous avez donc deux groupes facebook locaux ? « France Insoumise 71 Bassin Montcellien » et « L’avenir en commun Bassin Montcellien » ? Quelle(s) différence(s) ?

      • l’avenir en commun bassin montcellien est un groupe fermé qui précise que c’est pour poursuivre le combat avec le programme l’avenir en commun! ce qui évite des désagréments! cordialement

        • Merci pour votre réponse. Si j’ai bien suivi, il s’agit donc d’une page d’organisation pour les militant.e.s fi.
          Du coup, juste une remarque: il serait peut être intéressant de publier ce genre d’événements sur le groupe fi créé à l’occasion de la campagne. Vous auriez peut être eu d’avantage de monde pour débattre autour de ces questions.

  2. Oui mais le soucis c’est que les trol étaient nombreux c est pour cela que nous avons décidé d un groupe fermé vous pouvez nous rejoindre amitiés insoumise

  3. Notre prochaine réunion aura lieu vendredi 13 avril au bar le Coqillage à Blanzy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *