Montceau – Rico, le futur chien virtuose de la police municipale, il apprend vite

Il est jeune, très jeune. Il est né il y a six mois pas très loin de Montceau-les-Mines, à Saint-Vallier. Il remplace le berger allemand de la police municipale qui avait pris ses fonctions en novembre 2019 mais l’air du Bassin minier ne lui convenait assurément pas.

Voici donc Rico, un berger belge malinois qui a fait sensation mardi après-midi au Prox Raid Aventure au Plessis à Montceau-les-Mines. Cette fois-ci, le nouvel élément de la police municipale n’a pas souhaité s’exprimer, « pas d’interview » a-t-il fait savoir en regagnant l’arrière de sa voiture. « Je suis en pleine formation alors je me concentre essentiellement sur mon travail avec mon maître, Isabelle et Fred mon éducateur. Lui me connaît très bien, c’est un peu mon papa, il m’a vu naître ».

Fred, c’est Frédéric François, le président encore pour quelques semaines du Rugby Club Montceau Bourgogne qui, dans sa première vie, a passé quinze ans dans l’armée. « J’ai été chef du chenil de la garnison de Metz au132e bataillon cynophile de l’armée de terre. J’ai fini ma carrière sous-officier (adjudant). J’ai toujours eu un chien avec moi. J’ai été trois fois champion de France militaire. Les chiens militaires prennent leur retraite à huit ans » explique-t-il. « Petit, j’ai toujours dit que je voulais être maître chien dans l’armée ».

Depuis, il fait de l’éducation et « Rico vient de mon élevage » précise-t-il. Isabelle, policière municipale voulait un chien. « Nous nous sommes mis d’accord avec la ville et je me charge de l’éducation du chien ». A six mois, Rico fait déjà preuve de réelles qualités qui en feront certainement un « policier » de prévention et de dissuasion. « Il a déjà travaillé le soir du 13 juillet, c’est pour l’habituer au travail de nuit » argumente Frédéric François.

Devant le jeune public du Prox Raid Aventure, le berger belge malinois a parfaitement répondu aux attentes de son maître et son éducateur en participant à quatre exercices, la base du métier : suivi en laisse, attaque de face, attaque d’un homme armé d’un révolver et attaque fuyante. « L’année prochaine, vous verrez, Rico sera capable de sauter sur les tentes ou même de rattraper un individu à moto sans casque » assure Frédéric François.

Quand il aura un an, le chien de la police municipale partira en stage pour finir sa préparation. D’ici-là, Rico partage son temps avec Isabelle. Ils sont inséparables. Il sait qu’il n’a pas fini de répéter les gammes pour devenir un chien policier virtuose.

Jean Bernard

Montceau – L’interview du nouveau chien de la police municipale – L’infoRmateur de Bourgogne (linformateurdebourgogne.com)

2 commentaires

  1. 132 ème BCAT se trouve à Suippes en champagne Ardenne…

  2. Pourquoi pas de pass pour cette journée alors que nécessaire pour l’été du lac?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *