Montceau – Pierre Leygonie entre à l’hôtel de ville

La peinture du creusotin Pierre Leygonie ne peut pas laisser insensible même le moindre novice en la matière. Le coup de pinceau de l’artiste, son coup de patte, rappellent les compositions musicales de Bach, soulignait Michel Dufour au vernissage de l’exposition de l’artiste fin janvier à la galerie haute de l’Embarcadère à Montceau-les-Mines.

Alors détenir une peinture de Pierre Leygonie, pour beaucoup, c’est un rêve qui est devenu du concret du côté de l’hôtel de ville. D’ailleurs, à chaque grande exposition, la ville fait l’acquisition d’une oeuvre. Budget : 1500 €. Parfois suffisant, parfois bien en-dessous du prix. « Une initiative de mon prédécesseur » rappelle Marie-Claude Jarrot

Dans le cas présent, Jocelyne Buchalik, maire-adjointe à la culture avec le regard précieux de Michel Dufour, a fait le choix d’une toile, « une marine » peinte par Leygonie après les années 90 et son séjour en Bretagne. « C’est un très beau cadeau que nous fait madame Denise Leygonie, l’épouse du peintre », précise madame le maire.

Reste désormais à déterminer l’emplacement de cette peinture et parmi les agents, les demandes sont nombreuses. Avoir un Leygonie pour « collègue », ce n’est pas donné à tout le monde.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *