Montceau – Oubliez les puces au BDV, elles sont annulées et même pas la faute au covid

Nous ne sommes plus à une surprise ou mauvaise nouvelle près. Il y a encore quelques heures, les puces du Bois du Verne devaient se dérouler normalement ce dimanche avec le masque, le gel… et probablement la pluie en option.

Et puis vers 17 heures, Corinne Lardenois de la Bouquinerie annonce que « les puces sont annulées ».

Le covid serait-il encore l’origine de cette annulation ? Pas du tout.

Alors que se passe-t-il ? « La police municipale est venue nous voir pour nous dire qu’on avait plus le droit de déballer sur la moitié de la rue de la Coudraie ou alors d’occuper le trottoir » rapporte Corinne Lardenois. « Mais c’est impossible, le trottoir n’est pas assez large ».

Il n’en fallait pas davantage pour mettre de mauvaise humeur la bouquiniste qui a donc décidé d’annuler les puces de ce dimanche 4 octobre. « Notre intérêt est d’inclure la Bouquinerie et le Bouquine Bar dans le dispositif des puces, sans quoi c’est sans intérêt », ajoute-t-elle.

Il semble néanmoins qu’il y a dû avoir un malentendu quelque part.

Gérard Gronfier, premier adjoint au maire et chargé de la tranquillité publique s’est montré surpris de la décision d’annuler les puces. « Nous avons eu une plainte d’un commerçant situé au carrefour de l’école, il ne voulait pas que la rue de la Coudraie soit barrée sur une voie de circulation à partir de son commerce mais plus bas et laisser ainsi ses clients avoir accès à sa boutique ».

« Mais déjà la dernière fois la chaussée a été barrée bien en-dessous, c’est-à-dire à la hauteur de la pizzeria » rappelle Corinne Lardenois.

Tout cela paraît bien nébuleux, le droit, pas le droit, à partir d’ici, mais pas là. « C’est tous les mois qu’on nous casse les pieds » fait remarquer la bouquiniste.

Sur la page facebook de la Bouquinerie on peut lire ceci :

Malgré l’arrêté reçu nous venons de recevoir la police municipale qui avait consigne de nous informer que des ordres venant de la municipalité ne nous permettait plus de barrer la moitié de la rue de la coudraie
La sécurité étant en jeu, l’importance d’y inclure nos boutiques, le travail donné par notre part, l’animation pour le Bois du Verne apparemment seraient pas suffisant face à quelques mécontents
Nous sommes dépités, nous voulons juste Travailler
Pour les personnes qui le souhaitent autour d’un café nous serons malgré tout sur place au Bouquine Bar dés 5h car ça on a encore le droit
La plainte du commerçant en question provient de la boulangerie, Anaïs et Benoît Peguesse. « Nous ne sommes pas contre les puces mais nous voulons juste travailler, que nos clients puissent venir se garer à proximité de la boulangerie le dimanche matin (environ 600 clients), sauf que la dernière fois, même si les stands, effectivement démarraient à hauteur de la pizzeria, nous avions un camion au carrefour qui barrait l’accès de la rue de la Coudraie ».
La dernière fois, le 6 septembre, les puces ont connu une très forte affluence. « Les visiteurs se garaient partout et nos clients ont eu du mal à trouver une place » avance encore Benoît Peguesse. « Avec José (l’organisateur des puces avec Corinne Lardenois), nous avons pourtant discuté mais il ne veut rien savoir ».
Il serait bien qu’un jour les puces puissent avoir lieu en toute sécurité et dans la sérénité.
Est-ce beaucoup demander ?
Jean Bernard

15 commentaires

  1. « Notre intérêt est d’inclure la Bouquinerie et le Bouquine Bar dans le dispositif des puces, sans quoi c’est sans intérêt » :
    OK, c’est votre intérêt en tant qu’initiateurs et organisateurs de ces puces …
    Mais il y a l’intérêt des autres commerçants, des exposants, du public et de la sécurité de tous !
    Vous pourriez par exemple organiser cet événement à d’autres endroits plus sûrs (déjà mentionnés sur ce site) en faisant offrir par les exposants des bons pour un livre gratuit (peut-être à partir d’une certaine somme d’achats ?) de façon à ce que les personnes viennent chez vous pour utiliser ce bon.
    Je suis personnellement prêt à vous donner quelques livres pour vous aider, et je pense que beaucoup d’autres peuvent faire de même …

    • Corinne LardenoisL

      Monsieur ne savez vous pas peut-être que nos exposants payent à partir de 1e solitaire pour leur permettre de finir leur fin de mois que la Bouquinerie est ouverte pour que tout le monde ait accès à la culture en ayant des petits prix que nos anciens se retrouvent et que la puce soit leur sortie que notre présence sur le bdv amène un festival Artisanal et Musical que nous avons organisé. ….et j’en passe

      • OK !
        Je vois que le dialogue est pas mal bouché …
        Pour info, je ne parlais pas de bons d’un livre gratuit payés par les exposants, mais par la bouquinerie !
        Nul doute que la majorité des personnes venant profiter de ce bon dans votre commerce auraient également achetés d’autres livres !
        Après … c’est vous qui voyez !

  2. pas de puces pas de pain

    c’est assez ridicule vu qu’on est au mois d’octobre et qu’il pleut, les exposants et clients des puces bien moins nombreux (quelques dizaines) n’auraient derange personne aujourd’hui; de ce fait comme je ne vais pas aux puces ce matin (j’y vais tous les mois) je prendrais mon pain ailleurs et y penserais aussi à l’avenir

  3. Des « puces » au Bois du Verne est une excellente initiative, mais cela nécessite une organisation rivoiteuse
    rigoureuse et qui respecte l’arrêté municipal…
    Alors que la maison de Quartier est réservée pour la journée dans le cadre d’un rencontre de travail, le parking est occupé par les exposants sans autorisation (voir arrêté), et les allées et venues pour utiliser les toilettes n’ont cessé au cours de la journée.
    Organiser une brocante même avec de bonnes intentions ne s’improvise pas !

  4. la bouquinerie, mais je connais Madame qui à la première séance d’info pour les gilets jaunes à Perrecy où j’étais, après le préambule de notre ami taxi improvisé meneur de fait, oui Madame de la bouquinerie s’est levée et demandé une assemblée soixantuiarde (hard si l’on veut)une constituante quoi, et ce sur le parking de l’embarcadère. De l’assemblée c’est chuchoté cette rengaine « mais ce rassemblement n’est pas politique….. »MDR!. Notre Pays à des lois et le respect du « petit » commerce important, la méthode de Madame est cousue de fils blancs euh!!! rouges. Oublions vite et je connais d’autres puces où l’on y va pour chiner, prendre un verre avec copines et copains mais surtout mettre cent sous dans la tirelire d’une assoce dont les bénévoles méritent reconnaissance.
    grandezoreilles

  5. Une BROCANTE! C’est une BROCANTE. et c’est bien la première fois que je vois une brocante où l’on inclut des magasins dedans. Alors oui, l’idée d’une brocante au BDV est sympa, mais franchement, un peu de sérieux!
    Il y a bien assez de place pour organiser cette brocante ailleurs dans le BDV ( Terrain de boule a l’arrière de la salle des fêtes, ancienne place du marché). Vous dîtes vouloir faire vivre le quartier, et bien déplacé cette brocante dans ce genre d’endroit fermé et plus sécurisé!!
    Parce que là aussi, niveau sécurité c’est limite…
    Et j’apporte mon totale soutient à la boulangerie car les emplacements type arrêt minute sont monopolisé tout comme les autres emplacement en face, tout comme dans les rues adjacentes. Alors oui, ont peut marcher mais n’oubliez pas qu’il y a beaucoup de personnes âgées qui vont chercher leurs pains! Et si, cette brocante fait tant vivre que cela les commerçants, croyez vous que cette boulangerie n’en serait pas plus qu’heureuse? Ha non, c’est vrai, « les commerçants » c’est uniquement vos deux boutiques…
    Les exposants sont placés partout, parking, dans les rues adjacentes et j’aimerai bien savoir si les plans sont bien respectés, car oui, quand ont organise ce genre d’événements, il y a des règles !!

    • Bonjour je vous connait pas mais je pense que vous n avez pas les bons renseignements car lors de de la puce rue de la coudraie j y était et je peut vous dire qu il n y avait aucun exposant devant la boulangerie de plus niveau sécurité le panneau déviation ne donne pas le droit de passer que les gens qui ne respectent pas les panneaux retournent à l auto-école et après vous parlez de sécurité si les gens étaient tous responsable il n y aurait pas autant de problème pour une puce qui se déroule 1 fois par mois de plus la police municipale est venu contrôler aucun soucis aucun problème alors où est le problème ni devant la soi-disant boulangerie et devant les portails des villas que le bois du verne ne devienne pas un quartier Fantôme
      laisser la puce dans ce quartier!!!!!!!

  6. Bonjour Madame la Responsable de la BOUQUINERIE,
    Bien que je devais participer à cette session du 4 Octobre 2020 et que je je suis un peu déçue, je vous soutiens dans la décision que vous avez prise d’annuler cette session du 4 Octobre et je comprends votre mécontentement … On ne peut pas toujours se laisser marcher sur les pieds…
    Tout cela parce qu’un commerçant Boulanger n’approuve pas le fait que ce marché aux puces se réalise…. Restons honnête…
    Je pense que si le client est content de son pain, cela ne change pas grand chose qu’un camion soit stationné ou pas dans la rue et qu’il y ait le marché aux puces….. Quand on est piéton on passe n’importe où… Mais il vrai qu’à l’heure actuelle certains comme vous Madame se démènent pour faire vivre et animer un quartier, et pendant ce temps d’autres passent leur temps à se plaindre… Pourtant je suis pour que les commerçants puissent retrouver leur gagne pain…
    De nos jours, les gens ne sont plus capables de se garer à distance pour parcourir 500 m à pied, il est vrai qu’un pain c’est extrêment lourd, et deux je ne vous en parle pas…. Il faut carrément que les gens puissent se garer devant la Boulangerie, pourquoi ne pas y rentrer directement en voiture ce serait plus direct et moins fatiguant……
    Mais où va t’on ? C’est le monde à l’envers….
    Je vous saurais gré de bien vouloir me prévenir de votre prochaine session, prenez pitié de moi, j’ai plein de choses à proposer dans mon sous-sol et la place commence à manquer….
    Je vous souhaite une agréable journée et soyez assurée de tout mon soutien…Les gens sont toujours en train de rouspéter….Enfin ce sont des Français…
    Bien Amicalement
    Chantal GUILLAUME

    • Tout à fait d’accord Chantal, si les gens pouvaient entrer dans les magasins en voiture ils le feraient.
      Et c’est partout pareil: aux abords des écoles, des stades, des gymnases, le drive est partout! Beaucoup de gens veulent se garer au plus près, si possible ne pas descendre de la voiture pour aller chercher leurs gamins…
      Quand vous dites faire qu’ils refusent de faire 500m à pied, c’est même 100m qu’ils ne veulent pas faire.
      Sous prétexte qu’ils sont pressés, qu’il pleut…Mais partez 5 minutes plus tôt, ou prenez un parapluie!
      Bien sûr il y a des personnes invalides ou très âgées, et pour elles il y a des places handicapées normalement. Mais sinon la marche est recommandée pour être en bonne santé, et à tout âge!
      Alors montcelliens, montcelliennes, changez un peu vos habitudes, laissez la voiture au garage pour les petites distances, emmenez vos enfants à pied à l’école ou évitez de chercher à tout prix à vous garer le plus près possible!
      Et arrêtez de râler dès qu’il y a des choses qui s’organisent dans vos quartiers, ce n’est pas si souvent!

  7. Bravo Chantal,
    Vous avez entièrement raison.
    Au lieu de faire du cinéma, le boulanger pourrait s’associer à José et sa compagne pour livrer des petites viennoiseries.
    Au lieu de celà, ils se plaignent.
    Je marche plus de 500 mètres pour aller chez mon boulanger Grisart à St Vallier pour 2 raisons :
    La 1ère le pain et les pâtisseries sont excellents🥰,
    La 2ième marcher est vivement conseiller pour conserver notre Capital santé.
    Alors, arrêtez de taper sur les Bouquinistes.
    Bon week-end.

  8. Je rejoins mr et Mme peguesse,les puces sont les bienvenues au bois du verne,mais un minimum de sécurité est nécessaire,il y a plusieurs endroits dans le quartier où elles peuvent de faire sans problème et sans gêner qui que de soit

  9. Il faut appeler un chat un chat, cette brocante n’a qu’un but, l’intérêt de commerce de l’organisatrice. L’animation du quartier a bon dos, tout comme l’aspect solidaire… Comme l’on dit certains intervenants au BDV, il y a d’autres endroits plus propice pour organiser ce type d’animation, là c’est dangereux et cela cause une gêne. La mairie est trop sympa, ce type d’activité s’appelle de l’appropriation du domaine public !

  10. Pas de puces pas de pain: je pense que ce n’est pas votre pain une fois par mois qui va changer grand chose au chiffre d’affaires du boulanger!!! Là vraiment ça vole bas..

    Oui Olivier! Une brocante il y a des règles ! Et pas avec des magasins! Et elles doivent s’appliquer à tout le monde ! D’autres endroits sont plus propices pour le faire au lieu de faire suer tout le quartier! Ça a déjà été dit. Faire vivre le quartier?? Mais il a bon dos le quartier!! Rapporter au commerce qui organise et c’est tout! Et embêter les habitants, le boulanger et les autres! D’ailleurs est ce une association? Dans les règles pour s’installer sur le domaine public? Et la vente autre que les livres? C’est en règle ? Le préfet donne son accord? Et avec le COVID?

    Le boulanger a tout à fait raison! Lui aussi doit bosser! Il a des frais, des charges.. Et des fournisseurs…! Ce serait bien de savoir comment fonctionne un commerce avant de juger.
    Me Guillaume, si votre sous sol est plein, des puces il y en a partout ! Faites un vide maison!
    Me Veronique, tant mieux si vous marchez pour aller chercher votre pain. D’autres ne peuvent pas le faire! Et le boulanger je pense doit savoir comment il veut faire tourner son commerce. Sans pour autant s’associer avec qui que ce soit.

    C’est indéniable.. Aujourd’hui tout le monde a besoin de bosser, de vivre.. survivre même.. en cette période difficile.. mais sans pour autant marcher sur les lois, les règles applicables pour tout le monde, et la liberté de chacun !
    Bonne semaine à tous

  11. je vois des gens se plaindre, mais dans ce quartier, des camions étrangers sont garés sur la route , au croisement vers lidl, causant une gêne certaine , et là: personne ne se plaint et la police est absente!! pour 1 dimanche par mois, ce genre de manif attire énormément de monde et tout le monde en profite , quand les commerçants disent souffrir du désert ( ce qui n’est pas le cas de cette boulangerie, ok bien mal située en plein carrefour, mais toujours pleine)et être solidaire entre eux!!!!!!! ceux qui se plaignent le plus ont souvent la bouche pleine!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *