Montceau – Marché dans le froid mais chaleur calabraise

Comme chaque année depuis deux ans, la « Béfana », l’épiphanie, est fêtée avec ferveur, fougue, joie et en musique par des musiciens, danseurs et danseuses, chanteurs et chanteuses de Calabre.
Antonio et Maria Iannuzzi, les chevilles ouvrières de l’Association des volontaires Italiens a comme en 2017 fait venir pour une semaine le groupe Të Bukurit du village de Ka Ungra au nord de la Calabre.
Ce dernier qui se produit depuis le début de la semaine sur le Bassin minier, qui a eu une soirée formidable au syndicat des mineurs hier, a décidé d’animer le marché de ce samedi matin et ensuite de donner un magnifique concert, très suivi, sur le kiosque de la place de la mairie avant d’être reçu par la municipalité lors d’un sympathique vin d’honneur.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *