Montceau – L’univers et l’infini, un seul départ : la femme

Laure Vieusse, la Toulousaine, qui habite Tournefeuille – tout un symbole – expose à la Grande Halle jusqu’au 29 septembre.

Maillon, chaîne, arbre, naissance, voie, expansion, centre et périphérie : la femme… l’homme aussi, mais le lien, la brique première, le brin d’ADN primaire… c’est la femme.

Laure Vieusse ne peint pas, elle trace, retrace, « Les rapports humains sont mis en scène dans leur diversité, leur complexité, leur ambiguïté et leur unité, en société, au sein du couple, dans la Nature ou l’Homme face à lui-même » dit-elle. C’est une archéologue du vivant, de la saga humaine, de la saga humaine féminine.

Elle n’obtempère pas à l’injonction « vous voulez dire quoi par vos tableaux?» Elle vous colle dans les cordes « vous interprétez comme vous voulez ». Elle vous colle au piquet, vous avez oublié la maxime de Picasso : Un tableau ne vit que par celui qui le regarde. »

Le public est déconcerté au premier coup d’œil, cherche des repères familiers, il les a sous les yeux, mais tant qu’il persiste à ne pas voir il ne peut discerner l’essentiel.

Archéologue et chorégraphe, Laure Vieusse, tout n’est que mouvements et danses.

Astronome aussi, elle nous donne à sonder l’univers du big bang humain depuis le premier gamète et la course folle de la procréation.

C’est elle-même qui définit le mieux sa peinture et son univers : « Les corps se mêlent, se soutiennent, se caressent. L’énergie transmise par la danse de ces individus mis à nu délivre un message d’espoir par un mouvement ascendant. L’ensemble , ./… montre la nécessité de contact de l’Autre, l’Homme comme Être social. Chaque situation met l’accent sur les Hommes à la fois si semblables (les personnages sont des anonymes) et différents (à chaque personnage un geste qui lui est propre et une relation différente à l’Autre). »

Une expo à voir, revoir et re revoir jusqu’au 29 septembre à la grande halle des ADJ.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *