Montceau – Leslie et Maxime, « ils dormiront ensemble » (Aragon)

La Rolls a été laissée au garage. Les mariés ont préféré la Méhari, emblématique voiture pour convoler en justes noces et à juste raison. Le mariage de Leslie et Maxime est authentique. Il est le fruit d’un élixir aux fleurs d’amour qui a patiemment infusé et rapproché deux coeurs.

Ce samedi après-midi, à l’hôtel de ville de Montceau-les-Mines, madame le maire a accueilli avec une certaine émotion Leslie. « Je marie la fille d’un de mes anciens élèves avec ses beaux yeux bleus. Cela ne nous rajeunit pas » dévoile Marie-Claude Jarrot à l’assistance venue très nombreuse.

Après un orage en fin de matinée, c’est dans un ambiance douce que Leslie Thibaidet, née le 30 décembre 1996 à Saint-Rémy, auxilliaire de puériculture et Maxime Charolles, né le 14 avril 1996 à Saint-Vallier, mécanicien automobile ont unis leur destinée pour le meilleur et le pire.

Quant au choix du poème de madame le maire, « je fais en sorte qu’il vous ressemble » dit-elle aux mariés, elle a choisi Nous dormirons ensemble de Louis Aragon.

Que ce soit dimanche ou lundi 
Soir ou matin minuit midi 
Dans l’enfer ou le paradis 
Les amours aux amours ressemblent 
C’était hier que je t’ai dit 
Nous dormirons ensemble

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *