• Brico Marché - Festival Automne 2018
    Le jardinier de Pouilloux

Montceau – Les salariés d’Eolane bienveillants mais prudents

Même le beau temps est de la partie comme un signe avant-coureur d’une éclaircie pour les salariés d’Eolane Montceau toujours sous la menace, néanmoins, de perdre leur emploi, de voir carrément leur outil de travail disparaître.

C’était avant, il y a un an. Aujourd’hui, les perspectives et reprise du site montcellien ou de rester dans le giron d’Eolane France traverse l’esprit des employés. Ils peuvent légitimement penser que leur boîte a un bel avenir à condition que la direction en émette le désir.

Après le jugement du 18 septembre favorable aux salariés, les dirigeants d’Eolane doivent donc revoir leur copie et se prononcer sur l’ambition du site Montcellien. Un vice ce procédure a rallongé le délai de 15 jours. Ils ont jusqu’au 19 octobre pour rendre leur « devoir ».

Certes le ciel est bleu mais pas tout rose quand même. Quand bien même le groupe communique dans le genre »tout va bien madame la marquise », qu’en ce jeudi 11 octobre, il reçoit près d’Angers ses clients et partenaires pour leur grand show annuel, sur le site de la zone Sainte Elisabeth, malgré une certaine bienveillance, les salariés restent mobilisés.

Eux-mêmes ont décidé d’organiser leur propre rencontre partenaires également ce 11 octobre entre 12h et 14h devant l’entrée de l’usine.

L’occasion pour Alain Schleich, le représentant du personnel de s’interroger à nouveau: « Est-il encore réaliste d’imaginer la fermeture du site montcellien alors que le constat général dans le groupe est meilleure ? Une reprise légitime est faisable » précise-t-il.

Même si la direction reste muette, trois scénarios sont toujours envisagés, celui de la reprise, la priorité numéro 1 des salariés, à défaut de rester dans le groupe ou _toujours possible _ de fermer le site. « On repartirait alors dans un conflit plutôt brutal » estime Alain Schleich.

Aujourd’hui, l’heure est au répit; « les difficultés auront le temps de revenir » annote le représentant du personnel qui accueille madame le maire Montceau, venue en soutien. « Eolane a toujours sa place ici, la communauté et la ville sont toujours à vos côtés ». Et dans le meilleur des cas, « le site pourrait même gonfler ses effectifs, de 100 à 200 salariés supplémentaires » rêve éveillé Alain Schleich. Les beaux rêves se réalisent parfois…

Jean Bernard

 

 

 

 

Un commentaire

  1. Souhaitons aux employés d’Eolane Montceau (même aux quelques uns qui n’ont pas jugé utile de participer) d’autres occasions de se réunir, pour se réjouir et espérer un avenir moins noir que celui annoncé il y a un an …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *