Montceau – Les gilets jaunes vont finir par perdre patience

La maison rue de Lucy.

Comme à leur habitude, les gilets du Magny « ne lâchent rien ». Un slogan qu’ils aiment scander à chaque manifestation. Cette fois-ci, pourtant, il n’est pas question de retrait de la réforme des retraites _ ils restent cependant mobilisés sur le sujet _ mais de leur exaspération sur un sujet bien particulier et d’ordre purement local.

Ce lundi, à 16 heures, un petit groupe se présente à l’hôtel de ville, même si la principale intéressée par la visite impromptue, madame le maire ne peut le recevoir. « Madame Jarrot donne ses cours à Chalon ».

Dans le calme et sans précipitation, les gilets jaunes sont donc reçus par Jean-Pierre Bernard, collaborateur de madame le maire. Que viennent-ils faire ?

L’histoire remonte à l’Assemblée des assemblées à Saint-Nazaire en avril dernier où est née l’idée d’ouvrir un peu partout en France, une maison du peuple.

De cette maison du peuple, les gilets jaunes du Magny en ont évoqué le projet à Marie-Claude Jarrot. Ils lui ont même suggéré une maison d’habitation à deux pas de leur camp au Magny, au 66 rue de Lucy, une bâtisse inoccupée et propriété de la ville. « Là ou ailleurs » rappellent les GJ.

Les GJ attendent une réponse avant les élections municipales

Envisageable ou pas, Marie-Claude Jarrot devait les tenir informés. Pas de nouvelle. Alors ils rencontrent William Dumont, le directeur général des services. « Il devait pour nous donner une réponse en décembre après avoir fait faire les diagnostics (amiante, plomb…) », disent-t-il. Toujours rien.

Hier, ils sont de retour. « Madame Jarrot est toujours prête à vous accompagner sur ce projet » indique d’emblée Jean-Pierre Bernard. Mais selon lui, en employant le conditionnel, « ce ne serait pas possible rue de Lucy ». C’est pourquoi, ajoute-t-il, « madame le maire recherche une maison et a interrogé l’OPAC et Habellis. La ville ne dispose d’aucun local susceptible d’accueillir une maison du peuple ».

Alors les gilets jaunes, jamais à court d’idées donnent des pistes : le lavoir des Chavannes, la friche Loison ou encore le Dispensaire, rue Jean Jaurès. « Nous, nous recherchons quatre murs et un toit même sans eau ni électricité, nous pouvons faire les travaux » avancent les GJ.

Le lavoir, Loison et le Dispensaire, c’est inenvisageable, répond en substance le collaborateur de madame le maire.

Les gilets jaunes sont devant une impasse. « Alors nous allons nous servir, investir un lieu » affirment-ils. « Nous voulons une réponse concrète avant les élections municipales, d’autant que des groupes politiques (des candidats aux municipales) s’approprient le projet » avancent-ils encore.

La maison du peuple, c’est l’idée des gilets jaunes et personne d’autre. C’est « leur » projet.

Une maison du peuple, oui mais où ? Et quand ?

Jean Bernard

28 commentaires

  1. Continuer votre combat les GJ des maison inoccupée c’est pas ce qui manque au Magny.

  2. Un local pour se réunir ? C’est du n’importe quoi !! Au départ , les Gilets Jaunes c’étaient des manifestants sur des ronds points … maintenant vous voulez un local, une maison ( pour info , je suis logé par Habellis , location difficile à obtenir et loyer chers ) !!! Je sais que je vais me faire insulter , mais tant pis ; STOP !! Arrêtez !! Quand on voit vos photos ( saumon pour les fêtes , etc …) Je comprends que vous voulez que le mouvement dur , je ne suis pas jalouse mais juste outrée !!! Un nouveau métier vient de voir le jour : Gilet Jaune !!!

  3. Fichtre. Quant allons nous voir les piques déambuler dans nos rues ?
    Nous nous voilà retourné en 1789. A l’époque de la terreur.
    La maison du peuple . Du grand comporte quoi !
    Les gilets jaunes ! Mais lesquels ? La CGT! Les communistes ! La fi !.
    Ceci n’est pas un combat des sans dents mais bien des agitateurs professionnels à l’approche des élections.
    Et voilà le stratagème. Agiter pour perturber. Méthodes du feu KGB.
    Ne vous laissez pas super par ce tour de passe passe.

    • Oulàlà Augustin, tout de suite les grands mots!! La terreur, les piques!!
      Lisez la définition de wikipédia avant de vous enflammer:
      « La Maison du peuple ou Maison des travailleurs est le nom souvent donné à des bâtiments destinés à servir de lieux de rencontre de la classe ouvrière. Ces lieux de lutte ont permis de recréer un lien social fort a l’intérieur du mouvement[réf. souhaitée]. Ils offraient également un cadre idéal pour l’organisation d’assemblées générales, de débats, de conférences ou de concerts. »
      Il s’agit juste d’un lieu pour que les gens se rencontrent, se parlent et se cultivent ensemble.
      Mieux que de rester devant la télé, quoi!
      Le peuple, c’est nous tous (et toutes!)

  4. Bravo les Gilets Jaunes, vous continuez de marcher sur les traces du mouvement ouvrier naissant… Ces maisons du peuples fleurissaient partout alors, lieux de réunion, de conférences, bibliothèques, bourses du travail, sièges des premiers syndicats… A Montceau, la maison du syndicat des mineurs en fut l’enfant tardif…

  5. Ce qui est bien avec les Gilets Jaunes c’est qu’ils disent parler au nom du peuple mais avec quelle légitimité ? Une Maison du Peuble désormais (en toute modestie) ? A croire que ces gens qui viennent perturber le fonctionnement d’une Mairie avec des gens qui EUX travaillent en pleine après-midi, cela ne dérange personne. Mais avec quelle légitimité s’expriment-ils et au nom de qui ? Les contribuables n’ont pas à payer pour la mise à disposition d’un bâtiment (…) !

    • Nous parlons au nom du Peuple car dans nos rangs il y a toute sorte de fractions du Peuple (salariés, retraités, chômeurs, parents,….). Les politiciens parlent bien au nom du Peuple et personne ne leur reproche. Quant au fait de perturber la mairie je rappelle que effectivement ils travaillent mais ils sont AU SERVIVE du Peuple. Donc si on viens les déranger il est normal qu’ils viennent nous renseigner 😉

      • A la différence des politiques (élus eux), c’est que vous n’avez aucune légitimité pour prétendre parler au nom du peuple. Vous parlez au nom d’une partie d’une de la population qui se retrouve dans vos idées et vos revendications mais en aucun cas au nom du peuple. Enfin une Mairie ne répond aux demandes du peuple mais aux demandes du public. On parle de service public et non de service au peuple. Personne ne peut parler au nom du peuple.

    • Mr NTV les gilets jaunes ne parlent pas au nom du peuple car ils sont le peuple ne vous en déplaise . Et sachez que les gens ( comme vous dites )qui travaillent à la mairie sont là pour servir et renseigner les citoyens que nous sommes et rassurez vous les contribuables ne seront pas sollicités les GJs sont assez grands et intelligents pour s’assumer eux même sans avoir besoin de gens intolérants comme vous !! Venez nous voir et on pourra discuter de vive voix sans se cacher derrière un pseudo !!!

      • Vous ne parlez pas au nom du peuple mais au nom d’une partie de la population. Ne vous voyez pas si grand que vous n’êtes. Je suis tolérant puisque je respecte votre combat même si je ne suis pas pour la plupart de vos idées. En parlant de pseudo, j’oubliais que vous venez de communiquer votre nom et prénom ;).

        • Mr NTV si vous voulez me connaitre venez aux AG des GJs le mardi à la salle du Magny et demander Gérard car oui Gérard est mon vrai prénom car moi contrairement à vous on sait ou me trouver !! Peut être à bientôt !

  6. Trop tard, c’est fait depuis longtemps.
    La maison du peuple existe déjà dans chaque commune : la mairie, où siègent les élus choisis démocratiquement, et renouvelable par le vote de chaque citoyen (de bonne volonté…) tous les 6 ans.
    Pas besoin d’un doublon qui serait géré anarchiquement au frais des citoyens.

    • Est-ce que le vote est le seul moyen d’expression des citoyens ? Si vous me répondez que oui c’est que vous ne connaissez pas grand chose à la démocratie.
      La Maison du Peuple que nous proposons n’a pas pour vocation d’être « un doublon » comme vous dites mais un lieu de rencontre, d’échange et de rassemblement CITOYEN !!! Ce n’est pas QUE pour les GJ. Renseignez-vous un peu, venez nous voir on mords pas.

  7. sans rire, c’est quoi cette nouvelle méthode ? on ne nous donne pas, donc nous nous servirons…Bravo, on nous prépare un bien bel avenir

    • C’est une méthode comme une autre. A un moment à force de pas être entendu ne soyons pas surpris que l’on deviennent radicaux. Si vous êtes en désaccord avec nous venez nous l’exprimer à nos AG qui ont lieux tous les mardis soir au Magny

    • Sacré futur,
      Cela s’appelle le socialisme …..

  8. Comme disait Feu mon époux : « Si t’as pas d’niche, prends un pied d’biche » ! Bravo les Gilets Jaunes et courage !

  9. A tout les Communistes et leurs supplétifs. Dans tout vos commentaires il ni a aucune référence au quotidien des petites gens.
    Toutes vos envolées dont dans un style prolétarien et mis à part vous qui vous gargariser avec les souvenirs de 1789 et de 1917 les travailleurs (les vrais ceux qui se lèvent pour pouvoir vivre) n’,ont pas le temps ni l’envie de traîner des banderolles aux sons des casseroles.
    Votre propagande ne prend plus nous comprenons bien que vous fourbissez vos armes afin que cette demande vous serve de prétexte pour tenter de rallier à vous les Montceliennes et Montceliens afin de vous servir d’eux pour les prochaines élections.Pour la gladie :j’invite tout les gens sans toit ou bien dans le besoin à faire chez elle ou lui comme il est écrit dans son commentaire. Si il ne t’ouvre pas la porte prend un pied de biche et fait comme chez toi chez elle ou lui 😂

  10. Ah je vois que mon commentaire n’est pas mis dans son intégralité alors qu’il ne comporte rien de choquant (aucune injure, aucune menace, aucun message de haine). Je vois que l’objectivité et le respect des opinions n’est pas de droit ici. Mais en lisant d’autres articles je comprend mieux en effet !

  11. Une maison du peuples??? et puis quoi encore ? pourquoi pas demander aux camarades de gauche des villes voisines ..et pourquoi faire dans cette maison réunir tout les gilets jaune du département j’ose espérer que Mme le maire va dire non . il me semble avoir lu déjà sur un site qu’un soutien aux guides possédait un terrain où il aurait pu réunir les gj lors de leur assemblée qui s’est tenue au pouloux ?pourquoi ne pas le solliciter de nouveau ….ce n’est que l’avis d’un électeur contribuable

  12. Quand allez vous comprendre que Mme Jarrot se moque des GJ ? (…) On ne fait que nous amuser.Elle joue la montre comme son petit mentor Macron ; en espérant que d ici quelques mois; le mouvement des GJ ne soit qu un mauvais souvenir!!!

  13. Maison du peuple ???? Ça me fait doucement rire. Si on leur cède un logement vacant c’est scandaleux pour tous les gens qui dorment dehors !!!! Alors leur pseudo « Maison du peuple » n’est qu’un un prétexte !! J’appellerai plutôt ça « Maison des GJ qui se gèlent les miches et qui réclament du confort ». Encore une aberration de plus ! On milite peu importe les conditions climatiques lorsque la détermination est présente dans les esprits. Il serait bon de ne pas s’éparpiller et de se battre jusqu’au bout pour une cause… une après l’autre.
    Mr Yanis Malot qu’en est t’il de votre dévouement pour les femmes victimes de violences conjugales ????? Aux oubliettes ??
    Vous brassez tout en même temps et de toute évidence ça n’aboutit à RIEN !!!

    • Mon dévouement contre les violences faites aux femmes est toujours existant je vous rassure. Seulement il n’est pas mon seul combat et mon unique projet. La culture, les droits sociaux, les GJ, l’intergénérationel, l’écriture, le soutien au peuple Palestinien, l’aide aux réfugiés, l’écologie,….la liste est longue. Je suis tout de loin ou de près et je travaille sur plusieurs dossiers, projets à la fois. Mon combat contre les feminicides est toujours d’actualité puisque je travaille en étroite collaboration avec des collectifs antipatriarcals à différentes échelles. Je suis sur plein de fronts. Pas pour la gloire ou m’afficher mais parce qu’il faut des gens pour y aller. Se cantonner à un seul combat c’est se faire complice de ceux qui voudraient détruire les autres. Navré de ne pas donner plus de nouvelles, après je ne suis pas seul, il y a plein de gens qui même sans travailler avec moi peuvent s’en occuper et je serai derrière. Navré encore une fois

      • D’ailleurs m’avez vous solliciter après la marche du 25 novembre pour une rencontre afin de travailler avec moi sur ce sujet ? Pas à ma connaissance sinon j’aurais répondu présent

  14. Vous êtes amnésique Mr Malot ?? Je vous ai écrit et vous étiez en réunion. Vous n’avez jamais donné suite à mon message. Ma contribution était sincère et volontaire. Et oui, vous êtes partout et nul part à la fois !! Comment défendre correctement une cause ? Avant le rassemblement vous trouviez le temps de m’écrire et me solliciter. C’est étrange de ne plus avoir aucune disponibilité après le 25 novembre.
    On vous voit partout et ?? Le concret il est où ?
    Comme vous devez le savoir, j’ai fait un grand tri car je n’aime pas qu’on me vende du rêve, qu’on profite de ma situation actuelle et encore moins que l’on me prenne pour une conne. Comme je l’ai dit à Mr Mr Germain : continuez à brasser de l’air et d’être sur tous les fronts à la fois.
    Cela m’a permis de m’orienter vers de meilleurs interlocuteurs de constater votre incapacité. Apparaître sur de multiples clichés ne suffit pas pour mener à bien une cause.

  15. Je ne retrouve pas dans mes messages ce que vous m’avez écrit. Mais je suis prêt à me racheter sur ce que vous me reprocher et à travailler avec vous pour résoudre ce problème. Etant débordé (plus que vous ne le croyez) j’aurai effectivement oublié. Je m’en excuse et je trouve bête d’en rester là. Le concret ne vient pas en claquant des doigts. Votre aide dans tout projet est la bienvenue. Je trouve dommage que vous préféreriez « régler les comptes » (j’aime pas ce terme) dans la section commentaire d’un site de presse plutôt qu’en face à face. J’aime les débats et les luttes mais je préfère quand on est devant moi autour d’une table et que cela se passe dans le respect. Encore une fois je m’excuse de vous avoir oublié, je le pense sincèrement.

  16. « Maison du peuple »
    Comme celle de Peponne et Don Camillo ?

  17. Yanis Malot si vous aviez donné suite à mon message nous aurions pû continuer notre collaboration pour cette cause qui est la violence conjugale. Pour ma part, je me concentrerai sur celle-ci afin de m’y investir à 100% et aussi parce que c’est un sujet dont je peux parler. Je ne suis pas hypocrite ou lâche loin de là ! Si j’ai quelque chose à dire je n’ai aucun souci pour m’exprimer face à la personne concernée. Il en est de même pour vous ! J’ai répondu à cet article et vous ai fait part de mon mécontentement par la même occasion car comme vous dites « votre oubli » et votre silence dès le 26 novembre dernier vous ont complètement discrédité à mes yeux. Étant donné que je ne cours après personne, je vous exprime par ce biais mon opinion sur vous et vos MULTIPLES actions. Je suis tout à fait en mesure de vous le dire en face. Pour finir, vous connaissiez mon dévouement alors arrêtez de suite d’insinuer que je ne vous ai jamais sollicité par la suite !! Ça je n’admets pas !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *