Montceau – Les comptes de RESF sont dans le rouge

Le travail de RESF (réseau d’éducation sans frontières) sur la Bassin minier n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur surtout quand dans la campagne présidentielle, « des candidats prennent pour cible l’étranger » souligne Carole Bonin, la présidente, en ouverture de l’assemblée générale qui s’est tenue ce samedi à la salle des fêtes du Bois du Verne à Montceau-les-Mines.

Au-delà de cette image écornée, l’année 2021 fait surtout apparaître un bilan financier qui, depuis bien longtemps, laisse apparaître un déficit de 830 euros sur un peu plus de 20 000 de dépenses. Quand bien même la ville de Saint-Vallier a versé une subvention de 5500 euros pour compenser la non mise à disposition d’un appartement à l’association pour loger une famille avec des demandeurs d’asile, la subvention s’avère insuffisante quand il s’agit d’héberger d’une famille dans du locatif privé.

A contrario, la ville de Montceau-les-Mines ne verse que 400 € mais en échange, met deux appartements à disposition (entièrement gratuit) pour des familles dans le besoin. Même chose pour le syndicat du Vernois qui regroupe les quatre communes du Bassin minier et propose deux autres appartements. Autant dire que ce déficit va rendre très difficile les petits gestes auprès des personnes, surtout les jeunes, qui ont besoin d’une aide alimentaire et de vêtements.

En 2021, RESF a accompagné une quarantaine de familles pour qui, selon la situation, nécessite la demande d’un passeport (pas loin de 3000 € de frais) et autres frais administratifs.

Malgré les efforts constants de RESF, des familles se font expulser (5 personnes l’ont été en 2021) et « nous craignons que d’autres suivent en 2022 » précise Carole Bonin.

De l’argent, l’association en a besoin et outre les subventions et les dons, elle doit organiser des manifestations, concerts, théâtre, vide grenier, pour alimenter la caisse. Au moins quatre rendez-vous sont au programme en 2022.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.