Rugby honneur – Montchanin plus fort que Montceau

Fallait-il voir la lourde défaite de la réserve de Montceau contre Montchanin (52 – 0) comme un mauvais présage à quelques minutes du coup d’envoi du match en retard de la 9e journée de championnat honneur entre le Stade Montchaninois  et Rugby Club Montceau Bourgogne ?

C’était un signe envoyé aux Rouge et Blanc par le voisin qui se dimanche, au stade Lucien Parriat jouait son invincibilité. « On va leur expliquer pourquoi on est premier de poule » s’époumonait à crier l’entraîneur Régis Fribourg au moment de l’échauffement. « On va les électrifier ».

Deux fois reporté à cause du covid, ce derby a déplacé la foule qui n’a pas toutefois assisté à un grand match de rugby malgré un temps idéal. En effet, les deux meilleures formations de ce championnat n’ont que trop rarement pu exprimer leur potentiel même si, au final, Montchanin s’est imposé 33 à 8. Leader invaincu, il le reste et on voit mal à mi-parcours du championnat qui pourrait le contredire. « On garde dans un coin de notre tête le match retour » prévenait le coach Cédric Dhuit, un ancien de la maison montchaninoise.

Sur le terrain, aucun doute possible, les joueurs de Montchanin ont évolué un cran au-dessus de leurs adversaires. Plus vifs, ils ont gagné un maximum de duels et empêché les Montcelliens de déployer leur jeu. Ils n’ont pas cependant répondu à l’attente de leur entraîneur, « déçu par le contenu » mais heureux de la victoire. La première période n’a été qu’une addition de pénalités, quatre d’un côté, une de l’autre et le leader virait en tête à la pause (12 – 3).

La physionomie  de la rencontre changeait dès la reprise. Incapables de passer la ligne d’en-but pendant 40 minutes, les Ciel et Blanc ne mirent que 120 secondes pour aplatir le ballon en terre promise avant de récidiver dix minutes plus tard et d’enfoncer le clou à l’heure de jeu (33 – 3). La valise commençait à être lourde du côté du RCMB qui parvint à sauver l’honneur dans les derniers instants (8 – 33). Le mal était fait.

On pourra seulement regretter les bagarres qui ont émaillé cette rencontre. « Je suis déçu de cette agressivité malsaine » déplorait Régis Fribourg. « Nous avons des blessés et des expulsés ». Il terminait par une mise au point : « On ne triche pas avec la covid comme l’a dit le vice-président montcellien. C’est une pandémie mondiale ». Message passé.

Côté des Rouge et Blanc, on reconnaissait la supériorité de l’adversaire. « Ce n’est pas encore aujourd’hui qu’ils ont perdu » concédait le coach Stéphane Robbe. « On est venus et on a perdus comme les autres, on ne va pas se mettre la tête dans le seau pour autant. Nous savions que ce serait difficile ici et les trois matches qui viennent seront durs également ».

Relever la tête, les Montcelliens en sont capables à condition de mettre tous les ingrédients en place, notamment aux entraînements.

Jean Bernard

3 commentaires :

  1. Félicitations aux joueurs Monchaninois pour leurs victoires, par contre on ne peut que blâmer certains pseudo supporters de la tribune pour leurs « Montceau on t’e****e « indigne d’un stade de rugby…Bel exemple pour les jeunes !

  2. J’aurais tellement aimé assister à ce match, et quand je vois le public, majoritairement sans masque, je reçois vraiment le Pass (sanitaire ou vaccinal) comme un chantage….

  3. Victoire logique de Montchanin, l addition aurait pu etre beaucoup plus lourde, le rc montcean s en sort pas trop mal….dommage pour les deux clubs qui devront passer à la caisse pour les cartons rouges…un point très positif dans les deux équipes beaucoup de jeunes….de l envie de jouer et de produire du jeu….un regret quand meme que le club de montchanin n est pas pu ou pas voulu organiser une buvette…….un derby se joue aussi à ka buvette..!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.