Montceau – Le tant convoité lavoir des Chavannes

La ville de Montceau-les-Mines va candidater pour le loto du patrimoine dont a en charge Stéphane Bern. Et pourquoi pas !

On le disait perdu, sans intérêt, « mais démolissez-le, qu’on en parle plus », « c’est une ruine, une verrue ».

Le lavoir des Chavannes en a vu des vertes et des pas mûres mais qu’on le veuille ou non, à Montceau-les-Mines, la population _ enfin peut-être pas toute _ est tout de même très attachée à ce vieux machin tout rouillé et délabré. « C’est notre Tour Eiffel, notre cathédrale » aime à dire madame le maire.

Un lieu, un bâtiment, assurément à préserver même si une restauration n’est même pas envisageable en raison du coût exorbitant. Néanmoins, mettre en valeur le site est tout à fait réalisable, c’est d’ailleurs l’objectif de l’association de sauvegarde du lavoir qui a vu le jour cet été sous la présidence de Jean-François Gagne avec le soutien d’anciens irréductibles « laveurs ».

Depuis, l’association a entrepris un grand nettoyage des abords du lavoir. Ils ne sont pas nombreux mais leur détermination à couper des herbes, les arbres, les broyer, à passer le un « grand coup balai » même à l’intérieur, est déjà visible de la levée du canal du Centre. Le butoir qui ressemble à un tremplin de saut à ski olympique revoit la lumière du jour.

« Ce projet, je le revendique » (Marie-Claude Jarrot)

« Il faut désormais sécuriser les lieux et le mettre en lumière » indiquait récemment Marie-Claude Jarrot qui, devant l’intérêt que suscite le lavoir des Chavannes, notamment la liste aux prochaines élections municipales, Montceau 2020, la gauche unie conduite par Laurent Selvez, revendique complètement le projet. « J’ai dit banco, on y va ».

Le lavoir des Chavannes deviendrait-il un enjeu politique ?

En attendant, ce sont des élèves architectes des écoles de Lyon, de Clermont-Ferrand qui régulièrement se rendent sur le site et l’étudient. Robin Michel, aujourd’hui ingénieur des travaux publics de l’Etat, n’a-t-il pas fait son mémoire de fins d’études sur le lavoir, travail également récompensé à la soirée Mine de talent en novembre dernier.

« Le lavoir, il faut le conserver et nous allons y arriver » précise Marie-Claude en visite sur le site. « Garder l’esprit et l’architecture, mener également une réflexion sur le tourisme fluvial car c’est un endroit touristique intéressant ».

Sécuriser et mise en lumière, voilà la suite des idées. Mais un scénario de mise en lumière, « c’est 6000 € la minute » précise madame le maire.

De l’argent, il en faudra. Combien ?

Alors pourquoi ne pas lancer un appel à Stéphane Bern, le chargé de la mission Patrimoine en péril ? « Nous allons candidater » annonce Marie-Claude Jarrot. Des fois que le loto du patrimoine tombe sur le lavoir des Chavannes, ça coûte rien d’essayer.

Jean Bernard

18 commentaires

  1. Quelque soit le projet (destruction, sécurisation, transformation, réhabilitation…) le budget sera énorme et nécessitera de mettre l’état à contribution mais surtout pour la future équipe municipale, aucun droit à l’erreur. C’est l’héritage de l’inaction et de l’histoire.
    Avant de s’engager et de prononcer de vaines paroles, il faudra à Mme Jarrot s’assurer de sa réélection.

  2. Je peux comprendre que les anciens veuillent conserver le Lavoir des Chavannes, mais de dire : c’est notre Tour Eiffel notre cathédrale … il ne faut pas abuser !!! De plus ce qui me choque c’est d’être prêt à dépenser des sommes d’argent importantes pour l’entretient , un scénario de mise en lumière …. Notre ville à beaucoup de quartiers à l’abandon ( maisons vides , terrains en friches ) . Alors , avant le Lavoir des Chavannes donnons à Montceau les Mines ainsi qu’à tous ces quartiers la splendeurs de l’entant . Je suis Montcellienne de souche , j’ai connu la ville avec tous les magasins : Eram , Pons , Prisunic , Casino et bien d’autres !! Alors si cela devient un enjeu politique ( élections municipales ) j’invite les candidats à faire le nécessaire pour redorer notre ville !!!

  3. M. Laveder il ne vous aura pas échappé que contrairement à d’autres… Mme Jarrot a pour habitude de respecter ses engagements.
    S’agissant du Lavoir, plutôt que d’engager comme son prédécesseur des sommes importantes dans des études qui n’ont servi à rien sinon à vendre du rêve (ou du vent) elle a fait le choix de travailler à la préservation du Lavoir et à sa mise en valeur.
    C’est un choix raisonnable et qui permettra de conserver ce site emblématique de l’histoire minière de notre ville et rend hommage à ceux qui l’ont construite.
    Et pour cela il faut tout tenter et en particulier accompagner le travail remarquable et courageux effectué par l’association.
    Merci à eux !

  4. Tout à fait d’accord avec Ange71 .
    Mr Laveder vous avez raison concernant madame Jarrot qui ce croit déjà réélu alors que les élection sont encore un peux loin.

  5. Il ne sert à rien de regarder le passé… il y a hélas bien longtemps que Pons Eram Prisunic… et bien d’autres ont fermé leurs portes.
    On peut le regretter… mais cet ainsi !
    Et préserver le Lavoir est un pari pour l’avenir.
    Car oui la mise en valeur de ce site doit permettre de montrer que Montceau les Mines n’oublie pas et ne renie pas son passé… et avec un peu d’intelligence ce site peut constituer un véritable atout touristique, culturel, économique.
    A proximité du Lavoir il y le Mecateam : passé et avenir se conjuguent.

    • Pour une fois tout à fait d’accord avec vous. Le lavoir est le plus grand d’Europe il est donc important de le mettre en valeur. L’histoire minière à une importance dans l’histoire nationale ; le Nord du pays a su mettre en valeur son patrimoine minier alors pourquoi pas nous ?!
      Je n’ai pas connu Montceau avant et pourtant je suis tombée amoureuse de tout son patrimoine
      Concernant Mme Jarrot, je mettrai néanmoins dès bémol car oui elle a fait beaucoup de promesses non tenues et comme par hasard elle se réveille quelque mois avant les élections …

      • Dire que Mme Jarrot se réveille avant les élections est purement scandaleux et ridicule.
        Vous pouvez ne pas être d’accord avec elle, la critiquer… ça c’est la démocratie.
        Mais insinuer qu’elle n’a rien fait depuis 2014 est inacceptable.
        Elle n’a sans doute pas tout fait, et il me semble d’ailleurs qu’elle le dit, mais beaucoup a été fait en un peu plus de 5 ans.
        Et les montcelliens ont suffisamment de lucidité et de bon sens pour le voir.

  6. Mr Gagne ne sait plus quoi faire de ces journées, Me Jarrot est a la recherche d’un projet structurant sa réélection, nous assistons au summum du ridicule!!!!
    Me Jarrot, il aurait été judicieux que votre amis politique Mr Thomas ne fasse pas abattre le chevalet du puit de Darcy qui représentait a lui seul l’histoire professionnelle et culturel de la ville de Montceau, que reste t’il à Montceau de l’histoire des mineurs?
    Rien, juste les mineurs, qui ne peuvent même plus se retrouver dans un endroit lié a leurs passés, alors ne faite pas semblant de vous intéresser a eux, personnes n’est dupe de votre petit jeu, respectez les mineurs et leurs histoire et surtout ne laissez pas Mr Gagne en porte parole des mineurs!
    Après la chapelle du BDV, vous voici revenu au Chavannes, ayez un minimum de respect pour les mineurs et les Montcelliens!

    • Jean-François GAGNE

      Bardok, au lieu de prendre un surnom, écrivez sous votre véritable nom ce serait beaucoup plus correcte vis-à-vis des lecteurs.
      Sachez que l’association recherche de la main d’œuvre. Venez nous rejoindre et montrer votre capacité manuelle, au lieu de critiquer ce serait très aimable de votre part, je sais la critique derrière un clavier d’ordinateur est beaucoup plus facile.
      Jean-François GAGNE

  7. Il faut reconnaître que ce lavoir se dégrade très fortement au fil des ans .
    Qu’une association souhaite préserver ce site exceptionnel est tout à son honneur, mais évitons ce populisme primaire affirmant la réhabilitation de ce site.
    Qui dispose des centaines de milliers d’euros pour le sécuriser et des 20 voire 30 millions de réhabilitation dans parler du fonctionnement postérieur ?
    Triste réalité qui devrait nous amener à être raisonnable sur l’avenir du site sans pour autant le sacrifier.

  8. J’ai une question : À la lecture du titre de l’article, je découvre que le lavoir est « tant convoité !!! »…..Convoité par qui ?….qui est prêt à investir des dizaines de millions d’euros….Donnez nous des noms !!!

  9. Il y a quelque chose dont personne ne parle jamais, ni l’association de sauvegarde, ni madame Jarrot, mais qui a pourtant été acté par la DRAC, donc l’Etat : c’est que l’étude en cours (architecturale, historique, archéologique, etc.) est menée en prévision de la désinscription du lavoir de l’inventaire des monuments historiques. Et qu’à terme, après désinscription, c’est sa démolition qui est prévue. L’étude ne vise qu’à enregistrer pour sauvegarder des données avant destruction. Officiellement, à la DRAC, on dit « déconstruction intelligente ».
    J’ai donc un peu l’impression qu’on parle dans le vide, car les décisions sont déjà prises de ce point de vue, loto du patrimoine ou pas !

    Seul « atout » de ceux qui veulent sauvegarder le monument (et je les comprends) : l’Etat/DRAC n’a pas trouvé pour le moment les financements pour démolir, car le coût de mise en sécurité est également très élevé.

  10. Un peu de recul : le charbon a-t-il été un bienfait pour l’humanité? Oui pour un progrès de confort dans le chauffage, le transport…. Non pour les conséquences climatiques désastreuses qui nous emmènent vers un chaos annoncé par le GIEC dans 20 ans. Vu de cette hauteur, peut-être saura-t-on quoi faire de bien pour l’intérêt général?

    • Et dépenser notre argent de façon judicieuse….

    • Un peu de recul pour les prévisions, Martine?
      Le GIEC n’arrête pas de nous informer que l’évolution est plus rapide que prévue, ce qui tendrait à prouver que leurs prévisions ne sont pas fiables ?
      Seraient elles orientées ?
      La preuve que l’activité humaine est la cause première de tout cela est loin d’être faite.
      La Terre n’a d’ailleurs pas attendu l’humanité pour avoir des périodes chaudes et froides.
      Par contre, un fait indiscutable, c’est que l’humanité pollue tout, et pour des questions purement mercantiles.
      Quoi faire ?
      Peut être effondrer la natalité pour que la Nature retrouve la place nécessaire au rééquilibrage du fonctionnement de la Terre ?

  11. Ni pour, ni contre !
    Ce que j’aimerais savoir, c’est combien ça va coûter, en réhabilitation puis coût annuel, et ensuite, ce que ça va rapporter (sur 10 ans par exemple).
    J’étais également partisan à l’époque de conserver le chevalement de Darcy, mais certains nous ont expliqué que ça aurait été trop cher à maintenir …
    Est-ce qu’il est possible d’obtenir des données chiffrées réalistes ?

  12. Si vous êtes intéressé par le Lavoir en Tableau aluminum.
    N’hésitez pas de me contacter.
    Par messagerie ou par e-mail :johan.gueugneau71@gmail.com
    Ou sinon par PayPal pour ceux qui ont un compte.
    https://www.paypal.me/lelavoirdeschavannes
    LES TARIFS
    Le lavoir en alu⬆️
    20×15✨20€
    30×20✨28€
    40×30✨35€
    60×40✨50€
    75×50✨60€
    80×60✨80€
    100×75✨110€
    LIVRAISON GRATUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *