•  

Montceau – Le foot de salon version futsal

Une activité dans le calendrier imposant de l’espace jeunesse des vacances de printemps, le futsal au Cosec Jean Moulin.

Pour les béotiens; précisons, le futsal est un sport collectif apparenté au football qui oppose des équipes dans un gymnase en configuration terrain de handball.

Les parties de 5 minutes se jouent à 5 ou 6 joueurs (ici 3 équipes de 6, les jaunes, les verts, les sans maillot).
On ne peut utiliser les bras. Ça va très vite, c’est très technique, usant physiquement par l’intensité des attaques contre-attaques.
L’objectif est de mettre le plus de but à l’équipe adverse. Ben oui, c’est comme au foot, faut la mettre au fond!

Aujourd’hui, partie de 5 minutes qui s’arrêtent dès qu’une équipe a marqué trois buts à l’autre. 18 jeunes près à en découdre, 3 équipes, donc chaque équipe rencontre les deux autres, le vainqueur de chaque match rencontre le suivant et ainsi de suite.

Les 4 encadrants, Valérian, Anissa, Elodie, Pierre mènent la compétition avec efficacité, Elodie se dépense à fond sur le terrain. Ils n’ont pas trop à rappeler les règles car le fair play semble de mise sur le terrain et autour.

Mais pourquoi appelle-t-on se sport Futsal demande Françoise ?
Parce que… En 1930 l’Argentin Juan Carlos Ceriani Gravier, navré du manque en Uruguay de terrains de foot pour permettre aux enfants de jouer, invente le « football de salon ».
Après quelques péripéties, la FIFA qui ne peut récupérer ce nouveau jeu interdit l’utilisation du mot « football ». Après l’invention du jeu, il faut lui inventer une identité, son nom vient de la contraction de « Salón de fútbol » en Fut Sal, futsal.

Très plaisant à regarder, mais fatigant.

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *