Montceau – La musique est autorisée au centre-ville dès ce week-end

Comme annoncé au dernier conseil municipal de Montceau-les-Mines par madame le maire, l’association des commerçants est autorisée à diffuser de la musique dans le centre-ville (lire extrait de l’arrêté et l’arrêté dans sa totalité ci-dessous).

Au conseil municipal lundi dernier, justement, Martine Boguet (groupe d’opposition Laurent Selvez), se faisait la réflexion suivante : « Comment avoir une vie calme au centre-ville avec de la musique toute la journée… J’habite au centre-ville ».

 

Extrait de l’arrêté du maire : 

Arrêté Sono Asso Montceau centre ville

5 commentaires :

  1. Quand on supporte pas la ville on va vivre a la campagne .

    • Ah! Si cela était aussi simple…….!!!
      Est-ce que « la ville » est une entité qui est forcément accolée avec un mode de vie immuable, ou sont-ce les humains, voire quelques humains qui par leurs activités déterminent un mode de vie?
      « La ville » est très certainement un concentré (par la densité d’habitants au m2) de vies diverses qui doivent trouver un terrain d’entente pour se respecter mutuellement. Imposer quoique ce soit à qui que ce soit, surtout sur le plan du bruit, me semble délicat et problématique. Ainsi, la culture du compromis qui satisfasse chacun (en mettant sur la table toutes les solutions possibles, probables, envisageables dont on fera ensuite le tri par pertinence….y compris les solutions les plus imaginatives comme par exemple les haut-parleurs directionnels, ou la pertinence de leur emplacement et les décibels envoyés en fonction de la place de chacun…… etc…..etc…..) me semble l’appel du bon sens pour régler ce litige. Savons-nous encore faire cela? Avons-nous la sincérité d’exprimer calmement ce qui nous déplaît? Avons-nous l’humilité de l’acceptation de cette déplaisance? Savons-nous toujours écouter les besoins des uns et des autres?…..
      La campagne poserait un autre problème : les frais d’essence et la pollution des véhicules à l’époque des rapports du GIEC et de la raréfaction du pétrole……. puisque par définition, les services socio-économiques ne se trouvent pas à la campagne.
      Choix cornélien si il en est……

    • D’accord avec vous, c’est comme les gens de la ville qui ne supporte pas les coqs à la campagne

    • Quel rapport avec la musique dans les rues du centre-ville cela ne sert à a rien cette musique a part mettre de la pollution sonores, dit moi ou vous habitez que je viennes mettre de la musique sous votre fenêtre pour info montceau les mines c’est la campagne , puisque dans les villes j’ai jamais vu cela

  2. je ne pense pas que Mme Jarrot supporterait la musique tous les jours sous ses fenetres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.