•  

Montceau – La fusion administrative des deux écoles primaires du BDV prend une tournure électorale

Le projet de réhabilitation et reconstruction du quartier du Bois du Verne à Montceau-les-Mines va lentement mais sûrement. Ce dossier qui fait régulièrement l’objet de discussions orageuses au conseil municipal entre majorité et opposition, c’est-à-dire entre madame le maire, Matie-Claude Jarrot et Laurent Selvez, prend aujourd’hui une nouvelle tournure.

Des parents d’élèves de l’école Anatole France ont rédigé un communiqué (lire ci-dessous), ont sollicité madame le maire et lui adressé un courrier dont nous n’avons pas été destinataire.

Le communiqué est quelque peu édulcoré car il ne contient pas le petit paragraphe qui se retrouve dans la lettre destinée à Marie-Claude Jarrot et ne laisse aucun doute sur le caractère « politique » des intentions de ces parents d’élèves.

Dans un premier temps, voici le communiqué des parents d’élèves qui explique la situation :

Le regroupement scolaire des écoles maternelles et primaires du quartier du Bois du Verne à Montceau-les-Mines avait été annoncé en 2016. Au départ, cette décision avait provoqué de vives réactions que ce soit de la part du corps enseignant que des parents d’élèves. Après quelques réunions de présentation de la situation des écoles et du projet global, ce regroupement est apparu comme inévitable.

Plusieurs années se sont écoulées depuis sans qu’aucun autre moment d’échange formel ne soit organisé pour tenir les différents acteurs informés de l’évolution du projet global. Aucune perspective concrète en termes de construction d’un nouvel ensemble scolaire ou de réhabilitation du bâti existant ne semble se dessiner.

En cette période de confinement, alors que notre société fonctionne au ralenti, la mairie agit dans l’ombre et décide la fusion administrative des écoles primaires Jules VERNE et Anatole France pour la rentrée prochaine. Cette décision est actée, entérinée et transmise à l’Inspection de l’Education Nationale (IEN) qui elle-même en avise les directions respectives des deux écoles.

Le 17 avril 2020, les parents d’élèves de l’école Anatole FRANCE, informés à leur tour, saisissent Mme JARROT, maire de la ville, pour avoir quelques explications à cette décision soudaine et inattendue. Ils n’ont obtenu aucun retour pour l’instant.

Quel est l’intérêt de fusionner maintenant les directions des deux écoles ? S’agit-il de faire des économies sur les charges de personnel ? Pourquoi ne pas attendre la fusion effective d’autant plus qu’il est question de maintenir les quatre classes actuellement existantes ?

Ces dernières années ont été difficiles pour les élèves de l’école Anatole France. Ils ont subi de nombreuses perturbations : changements de direction, départs et arrivées de nouveaux enseignants, fermeture de classe… La classe de CE2-CM1 a connu quatre changements d’instituteurs au cours des premier et deuxième trimestres de cette année, soit en à peine sept mois. Ces remplacements successifs ont eu des conséquences sur la scolarité des élèves et un réel impact sur leur rapport à l’école. Une fusion administrative induira forcément des changements supplémentaires, des changements qui s’imposeront à eux et qu’ils devront affronter après une période de confinement. Les enfants ont besoin de stabilité pour retrouver une certaine sérénité perdue. Qu’en est-il de la prise en compte de leur intérêt et de leur bien-être ?

Les parents d’élèves regrettent de ne pas avoir été informés plus en amont, notamment lors des deux premiers conseils d’école. Ils ne s’opposent pas à cette fusion administrative mais demandent à ce qu’elle soit reportée pour la faire coïncider avec la fusion concrète, effective et donc définitive des deux écoles en un seul et unique ensemble scolaire physiquement réuni sur un même site.

Nous publions alors le petit paragraphe qui faisait partie du courrier adressé à madame le maire :

C’est ni plus ni moins du chantage aux voix électorales dans la perspective précisément du second tour des municipales à Montceau-les-Mines dont on ignore encore à quelle date il se tiendra (juin, septembre ou octobre, voire encore plus loin…).

Même si c’était au temps avant (avant la crise du coronavirus), au premier tour des municipales, Marie-Claude Jarrot est arrivée en tête (40.04%) et Laurent Selvez, second (24.42%).

« Je vois bien d’où peut venir le coup » dénonce Marie-Claude Jarrot. « Mais je vais répondre aux parents d’élèves, c’est prévu » ajoute-t-elle.

Quant à la fusion administrative des deux écoles primaires, « cela préfigure le projet de reconstruction du groupe scolaire à côté du restaurant scolaire. Un seul directeur permettra d’avoir une vision plus globale ».

Donc à la rentrée scolaire en septembre prochain, les écoles Anatole France et Jules Verne auront pour directeur monsieur Maltaverne. Qu’adviendra-t-il de madame Kirsten, l’actuelle directrice d’Anatole France ?

Jean Bernard

8 commentaires

  1. Bonjour
    Je crois monsieur le journaliste que vous n avez pas compris la demande des parents d’élèves et vous mettez en première ligne le problème politique qui en fait ne nous concerne pas ….nous parlons d enfants et de bien être de ceux ci pas de politique monsieur ! Bien dommage votre façon de faire monsieur

  2. Hélas Mde la maire prend seul ses décisions sans concertation préalable voilà comment travail cette magistrature Non ce n’est pas la bonne solution Les parents d’élèves dont je suis auraient dû être informés et en vrai concertation nous aurions pu voir ce qu’on aurait pu faire ( peut-être en arriver au même constat) Dommage encore une crispation pour rien

  3. A Saclier. Mais si mais si vous faites comme les vrais politiciens de gauche. Vous vous servez des enfants pour assouvir vos fantasmes idéologiques.
    Vous devriez avoir honte de mentir de la sorte car personne ne croit en votre argumentaire.
    Vous faites bien de la politique car bon nombre de vos soutiens sont des agitateurs professionnels de gauche.
    Avant même que notre pays ne retrouve la paix vous êtes déjà tournés vers le deuxième tour des élections municipales.
    Votre maître Selvez tire les ficelles( un peu grosses) de cette démarche. Donc continuez à vous taper sur le ventre car je Montceliennes et les Montceliens ne sont pas idiots et ne vous suivrons pas.

    • Bonjour monsieur (Edgar)
      Je ne réside même pas sur la commune de montceau les mines alors voyez que la politique n est vraiment pas mon problème . Et mes fantasmes sont bien autres fort heureusement d ailleurs .
      Bonne journée monsieur

  4. Parents d'élèves Anatole FRANCE

    La lettre des parents d’élèves n’avait pas de tournure politique. Il est dommage d’avoir extrait une seule phrase sur les deux pages du courrier. Les représentants de parents d’élèves ne mettent aucunement leurs opinions politiques en avant, le principal étant l’éducation des enfants.

    Ce qui est « reproché » à la mairie c’est :
    – d’avoir décidé la fusion administrative des deux écoles primaires du Bois du verne sans en avoir informé en amont les différents acteurs dont les parents d’élèves élus ;
    – d’avoir pris cette décision pendant la période de confinement ;
    – de ne pas avoir communiqué sur le sujet.

    Tout ceci donne l’impression d’un manque de confiance en les représentants des parents d’élèves et d’une démarche non transparente.

    La fusion est inévitable au regard de la situation des écoles de la ville mais c’est la manière de faire qui interroge.
    Les parents d’élèves auraient voulu être informés, voudrait comprendre les raisons d’une fusion administrative précipitée, voudrait une fusion administrative qui coïncide avec la fusion effective.

    J’espère que Mme JARROT ne tombera pas dans le piège des polémiques politiciennes qui cherchent à diviser.

    En ce qui vous concerne L’informateur de Bourgogne, je suis déçue que vous n’ayez pas mener votre travail de journaliste dans les règles de l’art.

    Un parent d’élève de l’école Anatole FRANCE.

  5. A Saclier. Je sais je sais ! Mais vous faites parti d’ un groupe d’agitateurs de gauche.
    Vos moyens et bien infiltrer les associations afin de vous en servir comme levier de contestation contre ceux que vous désignez comme étant vos ennemis politiques.
    Tout comme ceux qui écrivent un commentaire en commencent par  » Les Parents d’élèves ». et qui terminent par « Un parent d’élève ».
    Donc j’ai écrit agitateurs et je le confirme.

  6. Parents d'élèves Anatole FRANCE

    Je crois que nous ne nous connaissons pas personnellement M. EDGAR donc il est déplacé de votre part de me ou de nous juger de la sorte. Infiltration d’association ? Vous poussez le bouchon un peu trop loin. Nous aurons cependant compris de quel bord politique vous étiez puisque vous insistez tant sur le sujet. Le débat est clos.

  7. Pauvre Edgar il se croit dans les Aristochats. Pouvoir ramasser toutes les éloges, alors qu’il n’est que le serviteur.. C’est petit de jouer avec les mots et surtout les enfants qui ne demandent qu’à apprendre dans 1 école qui ne fait pas de politique. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *