•  

Montceau – Deux pharmacies et une fusion en un point « centrale »

Laurent Lagneau et une des préparatrices en pharmacie.

C’est dans l’air du temps, celle des fusions ou des regroupements de pharmacies. « D’ailleurs, on nous pousse à le faire, notamment l’ARS (Agence Régionale de Santé » explique Laurent Lagneau, pharmacien rue de la République à Montceau-les-Mines.

D’ici quelques jours, le lundi 4 mai très précisément, lui et son associée Elodie Gilot, les deux pharmaciens titulaires de la pharmacie éponyme Gilot, vont changer d’atmosphère. Ensemble, ils ont acquis la pharmacie Centrale, rue Carnot.

« C’est un concours de circonstance. Nous avons eu connaissance de la vente de la pharmacie Centrale, le projet nous intéressaient d’autant plus que, d’un côté comme de l’autre, nous conservons la totalité du personnel » précise encore Laurent Lagneau. Ce qui de nos jours peut être assimilé à une prouesse.

La pharmacie Gilot va donc fermer après un bail de cinq ans. Impossible qu’un pharmacien ne vienne s’y installer, « le regroupement des deux licences (Gilot et Centrale) gèle la licence pendant douze ans » annonce celui qui fut titulaire à la pharmacie des Oiseaux.

Sans le confinement, Elodie Gilot et Laurent Lagneau et les deux préparatrices, auraient dû investir la pharmacie Centrale le 30 mars où finalement rien ne changera si ce n’est « une petite réorganisation » souffle le pharmacien avec l’équipe en place, une pharmacienne adjointe, sept préparatrices en pharmacie et une rayonniste. « Nous pensons néanmoins agrandir la surface commerciale ». Lui et Elodie verront cela plus tard.

Donc le 4 mai au matin, Isabelle et Renaud Guillaumin, les deux titulaires de la pharmacie Centrale auront rendu les clés. Cette pharmacie a déjà une longue histoire derrière elle. « L’officine de Pharmacie fut ouverte au début du siècle dernier par M Binet au 19, rue Carnot dans l’une des premières et des plus vieilles maisons  du centre de Montceau (fin 19e – propriétaire M Romand) » a recherché dans les archives Renaud Guillaumin qui énumère la liste des pharmaciens qui se sont succédé : M. Brochot, puis M. Lefert (1922-1938), puis M. Birge (1939-1985) époux de Mme Mina WESTREICH (voir l’histoire de Montceau et de la Résistance …), arriva ensuite M. Beaudot (1986-2006 et le transfert de l’officine au 21, rue Carnot en 2001) et, enfin, « nous-mêmes, Isabelle et Renaud Guillaumin ».

Une page se tourne rue de la République, une autre s’ouvre rue Carnot, un lieu vraiment très « Centrale ».

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *