Montceau – La collecte solidaire de tous les instants

Dans quel monde vit-on ? Trente-quatre tonnes de produits alimentaires distribués à l’épicerie sociale à Montceau-les-Mines en un an. Deux centre trente-huit foyers qui bénéficient de cette aide (700 personnes), qui tous les quinze jours, même s’ils en paient une partie, poussent la porte de l’épicerie.

Et à part ça, dans ce pays, tout va bien. On se demande même pourquoi un mouvement comme les gilets jaunes a pris naissance un 17 novembre 2018… Et on ne vous parle même pas des restos du coeur, ce serait indécent. La misère, la vraie _ inutile de vous déchaîner sur les commentaires, du genre, cette bande de fainéants n ‘a qu’à bosser au lieu de profiter du système _ , elle est comme même bien présente, même si certains profitent du système, nous sommes tous d’accord.

Mais pour distribuer 34 tonnes de produits alimentaires, encore faut-il les récupérer. C’est là qu’interviennent les bénévoles _ ils sont une centaine _   qu’ils soient du pôle solidarité de la ville, le CCAS, le Trait d’Union, les associations, les sportifs, le secours catholique, le conseil des sages, les clubs services (Rotary, Kiwanis) et même Montceau ma vie, tous participent à la collecte des denrées alimentaires pour fournir l’épicerie sociale.

Ces bénévoles, Marie-Claude Jarrot a tenu à les recevoir en mairie pour leur montrer toute sa reconnaissance. « Cette solidarité à Montceau-les-Mines, elle est l’illustration du label voisins solidaires que nous venons de recevoir » justifiait-elle. Une solidarité de tous les instants, « en place depuis 34 ans ». Et dire que « nous sommes dans un pays développé » mentionnait madame le maire.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *