Montceau – Jaunes et rouges, la convergence des temps

Convergence : action d’aboutir au même résultat, de tendre vers un but commun. La convergence des opinions voilà la grande nouvelle de ce jeudi 31 janvier 2019 qui a été annoncée à l’issue de la manifestation organisée principalement par la CGT retraités multipro à Montceau-les-Mines. Gilets jaunes du Magny et syndicats ont défilé ensemble dans les rues montcelliennes et seront à nouveau cote à cote le mardi 5 février 2019, jour de grève nationale.

La CGT n’en attendait pas moins après des appels du pied jusque-là infructueux en direction du mouvement populaire. Il semble bien que la majorité des GJ du Magny a décidé de franchir le pas. Mercredi soir, à Blanzy, à l’assemblée générale, il a été décidé justement de se mêler aux syndicats et soutenir la journée d’action et de mobilisation unitaire de neuf organisations syndicales de retraités.

« A la naissance spontanée du mouvement populaire le 17 novembre dernier, nous ne voulions ni politique ni syndicat » rappelle Pierre Gaël Laveder, des gilets jaunes. Mais force est de reconnaître que les revendications des uns et des autres se rejoignent.

« Nous, syndicalistes, nous nous félicitons de la présence parmi nous de gilets jaunes qui subissent comme nous la politique destructrice des gouvernements successifs. Nous avons beaucoup de revendications en commun : pourvoir d’achat, salaires, retraites, emploi, justice fiscale, justice sociale, etc. » lance aux 300/350 manifestants présents, Alain Daventure, secrétaire général CGT multipro du bassin montcellien. « Nous ne lâcherons rien », ajoute-t-il sous une pluie froide.

Juste auparavant, les paquets déposés sur le perron de l’hôtel de ville qui symbolisent les milliards de cadeaux fiscaux faits aux très riches par Emmanuel Macron, furent entreposés dans le hall de la mairie. « Nous demandons à madame Jarrot de les faire parvenir au préfet ».

A Montceau-les-Mines, le jaune et le rouge convergent. Fin novembre 2018, Alain Daventure déclarait :  » Ils (les gilets jaunes) ne vont pas gagner, ils ne sont pas organisés « . On verra le résultat avec obligation de résultat ?

Jean Bernard

2 commentaires

  1. C’est partie pour récupération sindica merci

  2. C’est partie pour une ALLIANCE, il ne faut pas confondre. Les personnes qui ont les même revendications ont tout de même le droit de s’unir, non ?
    Et si les GJ sont récupérés, vous, vous êtes récupéré par le gouvernement et ceux qu’il représente, soit les capitalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *