Montceau – Ils sont au coeur du dispositif de santé

Aucune comparaison possible entre la salle mise à disposition à l’EHPAD des Lys au centre hospitalier de Montceau et désormais le local dédié au club coeur et santé rue de Bourgogne à Montceau-les-Mines, dans les mêmes locaux que la maison départementale de santé. « Aux Lys, à chaque fois il fallait sortir puis installer les vélos, les tapis de marche puis tout ranger » se souviennent celles et ceux qui s’adonnent régulièrement aux activités physiques dans le cadre de leur rééducation. « Là, tout est en place, le matériel ne bouge plus ».

Certes, rappelle le président Daniel Bouffange, la nouvelle salle a mis du temps avant d’être attribuée « mais la municipalité a tenu ses promesses. Car voilà cinq ans que le club existe, « il est le 203e créé en France sur un total de 240 et nous en avons un à Montceau » se réjouit encore le président devant madame le maire très attentive à ses paroles. « Les élus ont intérêt à tenir leurs promesses et, globalement, ils les tiennent » se permet-elle de préciser.

Cet espace de santé et de prévention est justement l’une des préoccupations de Marie-Claude Jarrot, un choix initié par le docteur Eric Dubreuil, « un précurseur de la prévention » rappelle-t-elle.

Qu’on ne s’y trompe pas, le club coeur et santé n’est pas une salle de sport. « Ici viennent les opérés du coeur ou en prévention, les personnes qui présentent des risques avec du diabète, du cholestérol, un surpoids ou éprouve du stress » précise Daniel Bouffange.

C’est du sérieux, pour preuve, « nous dépendons de la Fédération française de cardiologie et nous avons même pour ce faire, une référente en la personne de madame Garandeau, cardiologue à l’hôpital de Paray-le-Monial » indique-t-il.

Outre l’accès à la salle rue de Bourgogne, les membres pratiquent également la natation au Montceau Olympic Natation et c’est nouveau, de la gymnastique avec Montceau Gym. « Et à partir du 1er septembre prochain, toutes les activité seront encadrées par des professionnels » assure Daniel Bouffange.

Ils sont 60 à fréquenter les lieux dont 80% de Montceau et 20% du Bassin minier. Un outil unique pour un coeur unique, alors il faut en prendre soin, grand soin.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.