Montceau – Il pointe une arme sur un agent de la CUCM, il est en prison avant de passer en comparution immédiate

Les affaires sont rondement menées en ce moment par les hommes du commissariat de police de Montceau-les-Mines.

Après l’interpellation d’un père et son fils pour un vol à l’arraché, c’est au tour de l’homme qui a brandi une arme dimanche matin en plein centre-ville qui est depuis cette après-midi en détention provisoire suite à une visite au parquet de Chalon-sur-Saône. Il doit comparaître devant le tribunal ce jeudi.

Cet individu aux agissements pour le moins étranges et dangereux, n’est pas un inconnu des services de police. Il doit d’ailleurs purger une peine de prison de 12 mois dans une autre affaire. Cet Autunois de 26 ans, vient régulièrement à Montceau-les-Mines.

Interpellé mardi, l’homme a été placé en garde à vue où il a reconnu les faits. En revanche, aucune trace de l’arme dont il été en possession. L’aurait-il égaré par mégarde à l’insu de son plein gré…

Mais pourquoi se promenait-il un dimanche matin vers 8h20 sur le parking de la place de l’église avec une arme à feu qu’il a pointé sous le nez d’un agent de la communauté urbaine ? Ce dernier souhaitait simplement intervenir pour séparer cet homme qui se bagarrait avec une jeune femme.

Cette interpellation a été rendue possible notamment grâce aux caméras de vidéo protection. « Elles nous ont aidés à confirmer l’identité de l’individu » signale le commissaire de police.

Jean Bernard

 

4 commentaires

  1. A toute les personnes qui ironisaient sur l’affaire, je n’ai qu’une chose à dire, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
    J’espère que ses personnes apprendront à être patient la prochaine fois, et qu’ils feront un peu plus confiance aux forces de l’ordre, ainsi qu’à nos élu(e)s.
    Mais bon, quand on ne digère pas une défaite, toute les occasions sont bonne pour critiquer, malheureusement il n’y a plus personne pour reconnaître qu’ils se sont trompés.

    • Personnes ne remet en cause le travail de la police de manière générale, ce qui est remis en cause se sont les décisions prises par les politiciens qui réduisent leur efficacité. Les politiciens ne sont pas là pour préserver la population, ils font bêtement de la politique. L’efficacité de la police ne tiens qu’a Une volonté de ces gens là et c’est dramatique quand on voit comment sont orienté leurs choix. Maintenant nous verrons bien si la justice politiquement retenue aura comme suivis avec ces débiles. Je remarque juste que l’une d’entre elle devrait déjà purger une peine et qu’elle se promène armée dans la rue, force de constater que même avec cette « punition » non mise en œuvre, elle n’hésite pas à se servir d’une arme. Cela prouve la peur de la justice Française que ressente certains individus. Cette situation ubuesque serrait elle possible par exemple, à tout hasard, dans un pays d’ Afrique du Nord ?

  2. Dans ce cas se n’est pas du ressort des élu(e)s municipaux, c’est vrai qu’au niveau national il y a un certain relâchement depuis 30 ans qui est inadmissible, je vous rejoins complètement là-dessus, combien de fois les syndicats de Police ont regretté certaines décisions de justice…
    Pour ma part, je m’adressai à ces braves gens qui ironisaient sur l’efficacité des caméras situé en ville, et qui par sous entendu remettaient en cause la politique locale, qui a su prouvé son efficacité depuis 6 ans.
    La preuve, il y a eu 2 délits (vol à l’arraché, et cette agression) et ses deux affaires ont été rondement mené avec des arrestations en moins d’une semaine, certes grâce au formidable travail de notre Police, mais aussi sans doute grâce à nos élu(e)s qui ont prit des décisions courageuses, comme par exemple les caméras de surveillance.

    • Il y a un temps pour tout et des compétences pour chacun. Nationalement nous avons la bêtise de vouloir préserver une image à l’international quitte à laisser notre culture et notre identité piétinée. Cela ne durera pas nous ne pourrons pas continuer, les Français ne se sont jamais laissés faire, ils ne le feront pas plus demain, alors mieux vaut éviter que cela soit dans l’urgence Et de manière très violente. On peux constater des actions fermes de la part de certaines communes sans attendre que l’etat mou se décide de bouger, à Béziers en quelques mois les résultats se sont fait ressentir. Aujourd’hui je pense réellement que l’équipe communale est compétente pour beaucoup de chose, mais n’a pas la capacité de juguler la criminalité montante sur la ville. On ne calme pas des serpents en leur jetant des bonbons, c’est une idée pleine d’humanité mais elle ne sera pas à la hauteur, Elle est inefficace au vu de la cible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *