Montceau – Grève : le mécontentement gagne du terrain

A Montceau, le rassemblement de ce mardi après-midi sur le parvis de l’hôtel de ville a réuni entre 500 et 600 manifestants suite au mouvement de grève décrété par les syndicats, sauf la CFDT qui a manifesté le 4 octobre dernier.

Un grève nationale autant chez les actifs que les retraités, dans le public et le privé qui, cette fois-ci a mobilisé les salariés et retraités. Les vacances ont redonné goût au combat. D’un autre côté, avec l’image que donne en ce moment le gouvernement, le message passe plus facilement.

Les syndicats eux, qu’il pleuve ou qu’il vente, sont vent debout contre la politique d’Emmanuel Macron. Ils étaient tous là, la CGT en tête avec FO, Solidaires. On notait également devant la mairie, la présence de représentants de France insoumise, du parti communiste français et du Codef.

Robert Wattebled, secrétaire local de la CGT et Lionel Bouillot de FO UL Montceau-les-Mines prirent tour à tour la parole. Macron, sa politique d’austérité, de président des riches sont autant de raisons de poursuivre le combat, « pour faire céder ce pouvoir au service des riches, du CAC 40 et du capitalisme internationale » scandait Wattebled. « La mobilisation et l’action sont plus que jamais nécessaires ».

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *