Montceau – Esculape : construire, remplir et faire vivre

Esculape, ce n’est pas un petit nom charmant comme aurait pu chanter Fernandel. C’est un dieu gréco-romain de la médecine. Alors pas étonnant qu’ils colle parfaitement à la peau de la maison pluridisciplinaire située boulevard de Tassigny à Montceau-les-Mines.

En deux temps trois mouvement, cette ancien dispensaire s’est métamorphosé en centre de santé. Car il a fallu en 2015, paré au plus pressé devant la baisse brutale de médecins généralistes. « Ce bâtiment, en 2014, nous pensions en faire la maison des associations mais devant l’urgence, nous avons estimé qu’elle pouvait attendre » rappelle madame le maire ce vendredi soir devant un parterre de praticiens et de personnes intimement liées à la réalisation de cette maison de santé.

« Nous voulions, d’une part faire un point sur ce qui a été fait et, d’autre part,  remercier toutes les personnes qui ont contribué au projet », annonce le docteur Adrien Paris.

Car du jour au lendemain, en quelque sorte, près 7000 montcelliens se sont retrouvés sans médecins généralistes. « Ces personnes étaient tellement inquiètes, qu’elles venaient au service de la population avec leur dossier médical » ajoute Marie-Claude Jarrot.

Une maison de santé, une maison familiale

Le 6 mars 2017, Esculape ouvrait ses portes avec le pari d’y faire venir, évidemment des médecins généralistes mais également d’autres praticiens pour étoffer la demande, « sans que cela ne coûte rien à personne » souligne Adrien Paris.

« Bien des personnes ont douté du montage financier. Il n’a coûté et ne coûtera rien aux Montcelliens. L’objectif était de mettre à disposition des locaux aux soignants », rapporte madame le maire.

L’aventure demeurait incertaine, elle est aujourd’hui une réussite. « Nous sommes parvenus à inciter de jeunes médecins à venir nous rejoindre, deux nouveaux généralistes arrivent » précise Adrien Paris. Car Esculpae, ce ne sont pas que des cabinets, c’est aussi un lieu de vie où les professionnels de santé se sentent chez eux. C’est une famille, un état d’esprit dont Dominique Bernigal, la coordinatrice des plateaux, n’y est pas étrangère.

« Il nous fallait construire et vite, remplir et faire vivre » résume le généraliste.

« En nous invitant ce soir, vous nous faites un beau cadeau de Noël » juge Marie-Claude Jarrot. D’autant que les idées foisonnent à Esculape.

Jean Bernard

Esculape c’est : 5 médecins généralistes, 1 gynécologue obstétricienne, des spécialistes dont 3 en urologie, 1 chirurgien orthopédiste, 1 chirurgien viscéral, 1 cabinet de radiologie avec 4 rhumatologues (un cinquième arrive en janvier) et tous travaillent également à l’hôpital de Montceau, 2 dentistes, 2 kinés, 2 psychologues, 1 cabinet d’infirmiers libéral, 1 infirmière Asalée, 1 podo orthésiste spécialiste de la chaussure et de la semelle sur mesure, 1 ostéopathe, 1 sophrologue, 1 opticienne.

4 commentaires

  1. Super équipe médecins très compétent, dommage que les docteurs bouhedda et paris soit partis des urgences de l’hôpital de montceau les mines

  2. Et bien c’est : soit les médecins restent aux urgences ou restent à esculape, ils ne peuvent pas être partout ce ne sont pas des poulpes !

    • Et la maison des associations? C’est pour le prochain mandat?Pourquoi ne pas la faire dans le bâtiment qui est actuellement en vente par la ville ? Rue Gaston Crémieux ?

  3. on déshabille Pierre (ch montceau) pour habiller Paul (Esculape)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *