•  

Montceau – Energies Citoyennes souhaite plus qu’une réflexion sur l’école

Ecole Rostand-Schumann, il est prévu une suppression de classe à la rentrée 2021 (photo archives).

Pour une large concertation sur l’école et la carte scolaire.

L’absence de carte scolaire dans notre commune, donc de sectorisation signifie qu’actuellement une famille peut inscrire son enfant dans l’école de son choix, quel que soit son quartier d’habitation. L’inconvénient est que certaines classes peuvent être surchargées au point de devoir refuser des élèves qui, eux, habitent à proximité de l’école. A l’inverse, d’autres écoles peinent à atteindre les effectifs moyens et se trouvent confrontées à des retraits d’emplois, des fermetures de classe. Ce type de fonctionnement est également néfaste pour la mixité sociale car certains parents évitent les écoles de certains quartiers,
injustement stigmatisés. Une réflexion doit donc être menée, qui implique tous les acteurs concernés : parents d’élèves, enseignants, municipalité et délégués de l’Education Nationale.
Nous proposons de lancer ce vaste chantier autour de l’école, qui concernerait ce point de la carte scolaire, mais également l’articulation avec les activités périscolaires et les associations sportives et culturelles. Comme nous l’avions proposé dans notre programme, nous aimerions que s’instaurent des tables rondes avec tous les acteurs concernés, avec comme priorités le dialogue, la réussite de tous, l’égalité des chances par la prise en compte de tous les enfants, y compris ceux qui sont en situation de handicap ou ayant des troubles de l’apprentissage.
Cette concertation doit prendre en compte une autre question primordiale et préoccupante, celle de la circulation aux abords des écoles. En effet, la situation est tendue à la sortie de nombreuses écoles à Montceau, comme ailleurs. Certains parents rentreraient
volontiers dans la cour de l’école avec leur voiture si c’était possible et se garent au plus près, parfois sur les trottoirs. D’autres automobilistes n’adaptent pas leur vitesse à la présence de nombreux enfants piétons ou cyclistes. C’est évidemment dangereux et
stressant pour tout le monde.
Cela pose également la question de la mobilité de nos enfants et de nos jeunes, de leur activité physique et donc leur bien-être. En effet, Energies citoyennes souhaite favoriser les déplacements doux, à pied ou en vélo, et cela ne peut se concrétiser que si la circulation est apaisée à proximité des écoles, collèges et lycées de Montceau.
Cette question a été abordée par Nicolas Bonnand en Conseil municipal dès cet été, puis nous l’avons soulevé dans la commission Cohésion du territoire et transition écologique, présidée par Mr Bagnard. Une réflexion est donc en cours avec le Service Education et avec la Police municipale, à laquelle nous sommes associés via la commission. Nous nous en félicitons et espérons que cette démarche pourra être partagée avec l’ensemble des acteurs concernés.
Dans sa réponse à Hélène Touillon, Mme le Maire a accepté que la question de la carte scolaire fasse l’objet d’une réflexion dépassant les seuls membres de sa majorité et des services de la ville. Elle a proposé que cette réflexion se fasse au sein d’une commission à laquelle serait invités l’inspectrice de l’Education nationale et les DDEN (délégués départementaux de l’Education nationale). Elle a également évoqué l’organisation d’un référendum sur la question.
Le groupe Energies Citoyennes réaffirme sa volonté que ce thème important pour l’avenir de notre ville et de nos enfants fasse enfin l’objet d’une concertation. Mais nous souhaitons que cette concertation soit vraiment plus ouverte, et puisse concerner un grand nombre de parents, d’enseignants et d’élus, sous la forme d’une convention éducative citoyenne. Nous souhaitons aussi que ce chantier puisse inclure plus largement l’environnement scolaire dans les réflexions : les activités extérieures et périscolaires, les intervenants extérieurs à l’école, l’intégration de nouvelles découvertes et de nouveaux apprentissages à l’école, la réflexion sur les besoins matériels futurs des écoles et les moyens que l’on peut investir sur l’ensemble de ces enjeux.

Quant à l’organisation d’un référendum, pourquoi pas mais si et seulement si il intervient à l’issue d’un véritable débat démocratique, d’un travail de fond et d’une communication adaptée, permettant à chaque citoyenne et citoyen de se faire un avis éclairé et décider en connaissance de cause.

Hélène TOUILLON, Nicolas BONNAND, Conseillers municipaux
Eric COMMEAU, Conseiller municipal et communautaire.

8 commentaires

  1. Jérôme Lancelot

    Vous voudriez qu’on applique vos idées inscrites dans votre programme Dites-moi si je me trompe dès le 1* tour des élections municipales vous avez été recalés Les montcelliens et montcelliennes n’ont pas voulu de vous Alors un peu d’humilité et laissez faire ceux qui sont en charge de la situation

  2. on ne sait vraiment plus quoi faire pour essayer d’exister ! il faudrait essayer de se lancer dans le cirque (…)

    • Ça vole bas les commentaires @Seb….
      Sinon, sur le fond, vous avez quelque chose à dire? Et la sécurité et la bonne santé de nos enfants vous y pensez?
      Non pas trop apparemment, vous préférez les attaques sans fondements…

  3. Energies Citoyennes ! Une vaste farce !

  4. Un petit message à M. Commeau et consorts…
    Un peu d’humilité tout d’abord… je vous rappelle que votre score du 1er tour des élections municipales devrait vous inviter à ne pas vous poser en perpetuels donneurs de leçons.
    Et concernant les écoles à Montceau tout particulièrement… qu’avez vous fait avec M. Mathus lorsque vous étiez aux affaires ???
    Avez vous engagé cette réflexion que vous demandez maintenant ??? Il me semble que non.
    Alors s’il vous plaît… cessez de vous agiter.
    Les montcelliens ne vous ont pas élus, ils ne vous ont pas fait confiance.
    Voilà.

  5. et bien voilà , nos ecolos de service sont contre le choix de mettre les enfants ou l’on désire un vrai dictat ces gens là il ne faut pas leur laisser les commandes une honte

  6. vous écolos….votre position sur la future décharge du Mt St Vincent ,pas de leçon sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *