Montceau – En tenue de camouflage

Ce n’est pas un oeuvre d’art, de l’art contemporain. Esthétiquement parlant, une bouche à incendie, si ce n’est par sa couleur rouge, n’attire pas l’oeil. Toutefois, elle a son importance en cas d’incendie.

Ce n’est donc pas une raison de la camoufler sous un tas de ronces où au quartier du Magny, non loin du tabac, de l’autre côté de la rue, c’est-à-dire sur la commune de Montceau-les-Mines, elle est pratiquement invisible.

Ce sont des habitants du quartier qui, lundi soir à la salle des fêtes du Magny, lors de la réunion avec la municipalité, en ont fait part à madame le maire.

Voilà une bouche d’incendie qui mérite une petite taille de printemps, bien dégagée au-dessus des oreilles.

J.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *