Montceau – Les échos du buffet

Après les vœux de madame le maire de Montceau aux forces vives à l’Embarcadère, un somptueux buffet attendait les invités. Nous avons tendu l’oreille.

« Moi ce que j’ai préféré ? … le bêtisier », c’est une charmante jeune professeure proche de l’ovalie qui sort ça tout de go à notre interrogation : « Que pensez-vous de cette soirée, quel est votre sentiment sur les différentes parties ? »

Mme le maire est venue trouver la presse avec un jeune homme heureux de sa soirée. Il nous a dit avec emphase : « dorénavant on ne doit plus dire Montceau-les-Mines, mais Montceau bonne mine ! »
Bien !

Sinon après avoir interviewé une bonne trentaine de personnes accrochées à leur guéridon ou se rendant dans une sorte de noria au buffet pour approvisionner les copains et les copines, cette interrogation a attiré trois sortes de réponses.
A) positives voire même enthousiastes,
B) partagées, mitigées ou indifférentes,
C) critiques, très critiques, hostiles voire très hostile.
Nous sommes dans un monde qui sait vivre ensemble et donc tout ceci se passe autour d’un buffet remarquable servi par un personnel remarquable et attentionné. Comme dirait Popeck « on n’est pas des sauvages ». La satisfaction est majoritaire si on excepte les éléments politiques.

Gérard, Jocelyne, Michelle, Paul, Jacques, Thierry, Daniel sont unanimes : « bien, belle soirée, t’as vu le monde ? Et le film bien, le discours, hein ? Et le danseur, le danseur… »

Marie-Thérèse, Pierre, Luc, encore un Daniel ? Jean, Simon (un des piliers du sport sur Montceau depuis des temps immémoriaux) : « oui belle soirée, le film bien et très rapide, le danseur un réel plaisir, bon, oui, le discours c’est de la politique, on apprécie ou pas, mais c’est de la politique. »

Notons que Simon peste quand même contre ce député qu’on ne voit jamais, qu’on ne sait pas qui c’est. L’ancien il était toujours présent, quand même ! »

Laurent, Alain, Florentin, Guy, Annie, Catherine, Mireille, Nathalie eux ont eu les oreilles qui sifflaient lors de la seconde partie du discours de Mme le maire. « Le film, oui… le danseur Génial… le discours, non… mais alors vraiment, non !!!! »
Cela promet pour 2018.

De toute façon approcher du buffet est un tâche de termite, et pourtant il est sublime, varié, c’est un enchantement…

Nous pouvons d’ores et déjà affirmer que beaucoup l’ont beaucoup, mais beaucoup apprécié. Et il le méritait.
Commencer l’année dans le plaisir et l’abondance n’est-ce pas un bon présage pour les onze mois à venir ?

Gilles DESNOIX

Un commentaire

  1. ont a passé une bonne soirée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *