Montceau – Don du sang : vous avez été formidables

Même en période de pandémie du covid-19, les besoins de sang ne faiblissent pas. Après, organiser une collecte de sang alors que le confinement doit être observé au plus strict sens du terme, pouvait paraître un pari osé ce samedi 21 mars 2020.

Les donneurs allaient-ils se mobiliser et, malgré tout, se rendre salle Bourdelle à l’Embarcadère à Montceau-les-Mines ? Cocher la petite case de l’attestation « déplacement pour motif de santé » ? Les paris étaient ouverts. « Mais non, personne n’osera venir », d’un côté, « Vous allez voir, ils vont tous rappliquer » de l’autre.

Alors quelle belle et heureuse surprise quand dès 9 heures ce samedi, ils furent des dizaines à faire la queue. Car pas question de s’agglutiner dans la salle comme on peut d’ordinaire le constater à la salle des fêtes du Magny. Cette fois-ci, on ne rigole pas avec les mesures de sécurité et surtout sanitaires.

Très vite, la file les donneurs remontait jusqu’au bord du canal. Deux heures d’attente pour commencer, jusqu’à trois heures pour finir. Qu’importe, tous ont pris leur mal en patience. Tous, stoïques ont sagement attendu leur tour. Ils sont vraiment formidables.

A l’intérieur, les bénévoles de l’amicale des donneurs de sang avec le soutien du Rotary club qui aurait dû _ en temps normal _ animer cet instant en musique et de manière ludique. « Nous le referons » assure le Rotary. On peut compter sur lui.

De 9 heures jusqu’à quatorze heures passés, les quatre infirmières de l’ESF (établissement français du sang), n’ont pas perdu une minute. Il a fallu en revanche dire « stop » aux donneurs, le nombre de poches ne pouvait se multiplier comme des petits pains.

En cinq heures de temps, 138 personnes se sont présentées à l’Embarcadère, 125 furent prélevées dont 9 nouveaux donneurs. Et beaucoup de jeunes. Le confinement, le coronavirus réveillent les consciences. « D’ailleurs, nous avons vu des personnes qui n’étaient pas venues depuis parfois une dizaine d’années » souligne l’ESF.

Chaque jour, ce sont 10 000 poches de sang dont ont besoin les hôpitaux.

Prochaine collecte de sang, le jeudi 9 avril 2020, sans doute toujours salle Bourdelle et pour la journée, de 8h à 12h30 et de 15h30 à 19h30. Et probablement, toujours en confinement…

Jean Bernard

 

2 commentaires :

  1. Solidarité réconfortante . Merci .

  2. Dans cette salle je reconnais des « Familiers et des Familières » qui donnent une goutte de vie (sang ou sérum) depuis longtemps et je vois également beaucoup de jeunes mon avis n’a pas d’importance mais je sais le bonheur de tous ces « récolteurs » , voir du monde faire la queue pour un don aussi précieux, encore cette fois ils n’ont pas perdu leur temps. Réformer pour raison d’âge et de de traitement, j’ai pris le temps de relire votre reportage, de revoir vos photos qui par mémoire s’animent, j’entends même le questionnement feutré presque recueilli d’avant don, le ça va? une fois allongé et le merci,la poche sur son tape-cul mais emplie d’espoir.
    Nous ne remercierons jamais assez ces « collecteurs » qui n’existent que par ceux qui croient à la vie, à l’autre qu’ils ne verrons jamais. c’est la première fois que je trouve cela extraordinaire alors qu’hier les « habitués » prenaient des nouvelles des uns des autres « tiens Françoise n’est pas là? phrase banal dans un contexte encore banal il y a peu , aujourd’hui ce 19 nous a encore plus réuni, dans la précaution, mais réuni, les nouveaux feront des petits. si demain nous n’avons plus besoin de »secouer » les Amis pour faire don comme l’on m’a secoué la première fois alors oui nous aurons gagné une guerre et pris conscience de s’aider voir de s’aimer les uns les autres change la donne, n’attendez pas le « Amen » , ce sera ma chute, je vous embrasse fort au travers d’un filtre puissant, l’Informateur.
    grandezoreilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.