Montceau – Deux barres d’immeubles vont tomber, Habellis fait le ménage

52 logements situés 14, 16 et 18 rue Chaubuisson vont être détruits.

Il va y avoir du vide dans les prochains mois à Montceau-les-Mines quand des immeubles appartenant à Habellis vont être détruits.

Le premier est situé au 14, 16 et 18 rue de Chaubuisson et comprend 52 logements, le second se trouve proche du lac du Plessis, rue René Coty (1A et  1B) et concerne 32 logements.

Lundi soir, au conseil municipal, le rapport a été présenté par Guy Souvigny car pour démolir, Hebellis a besoin de l’accord des élus, sachant, rappelle l’adjoint à l’urbanisme que « le taux de logements sociaux à Montceau-les-Mines est supérieur au taux minimum légal ».

Que ce soit à la communauté urbaine Creusot Montceau ou dans les communes du Bassin Minier et précisément à Montceau-les-Mines dans le cas présent, le bailleur social Habellis, est loin de faire l’unanimité. « Ce n’est pas un partenaire très fiable » ne manque pas de préciser Eric Commeau lequel aimerait savoir où en sont les discussions avec le bailleur et a CUCM qui a retoqué la convention en décembre dernier.

Laurent Selvez intervient à son tour sur ce dossier Hebellis à qui il reproche « le manque d’entretien des immeubles. La responsabilité du bailleur est essentiel ». Il pose aussi la question qui tombe sous le sens, à savoir si « Habellis s’est engagé à reloger les locataires sur Montceau-les-Mines ? » Il serait inopportun de perdre des habitants.

« Je ne peux pas vous répondre sur les relogements, des locataires ont eu des propositions » lui précise Marie-Claude Jarrot qui elle-même s’est déplacée à Chaubuisson pour se rendre compte de l’état de vétusté de certains appartements.

Au moment du vote, Laurent Selvez s’est abstenu.

J.B.

2 commentaires :

  1. Je trouve inadmissible de pas pouvoir récupèrer ce qui peut encore servir avant de tout casser.
    Je pense en particulier aux vitrages qui permettraient de réaliser serres et vérandas, aux portes et fenêtres, etc.
    Vous me direz risques d’accidents, assurances……
    Il devrait être possible d’établir des décharges et de fixer des protocoles.

  2. Mr Selvez ose parler de manque d’entretien ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.