Montceau – Centenaire de la Grande Guerre : pour raviver le souvenir

Il faut prendre son temps, prendre le temps de regarder, lire. A l’Embarcadère, dans la galerie haute, à Montceau-les-Mines se tient actuellement une exposition sur le centenaire de la fin de la Grande Guerre 14/18.

Une exposition avec deux thèmes bien précis « articulés autour des acteurs locaux » souligne Patrick Pluchot, le président du musée école, principalement avec Antoine Chainard et Paul Moutardier, enterré au cimetière du Bois Garnier. « Nous sommes sur des personnages qu’on touche du doigt » ajoute-t-il. « Mais j’ai peur que nous soyons la dernière génération pour raviver ce souvenir ». Ce à quoi lui répond Marie-Claude Jarrot, « la ville de Montceau continuera à célébrer le 11 novembre ».

1914/1918, outre les faits de guerre, c’est oublier que les poilus ont énormément échangés avec les familles. « On compte cinq milliards de lettres écrites pendant le conflit » rappelle Jean-Pierre Secret, le président du club philatéliste de Montceau. « On lit des choses abominables sur cette guerre ». Alors surtout, ne jetez rien si au fond d’une cave ou d’un grenier, vous retrouvez ce genre de document. « Prenez contact avec les associations concernées » précise-t-il.

J.B.

PROGRAMME DU 11 NOVEMBRE A MONTCEAU-LES-MINES

De 14 à 18h, ouverture exceptionnelle du musée école avec l’exposition (la troisième d’un trilogie, les deux premières sont visibles à l’Embarcadère), « 1918 : espoir d’une paix inuverselle ! Période 1918 – 1939 ».

Célébration de l’armistice du 11 novembre : 10h cérémonie au monument du Bois du Verne, 11h cérémonie au monument aux Fusillés, défilé jusqu’à la place de l’Eglise et cérémonie au monument aux morts.

Un commentaire

  1. Bonjour
    J’ai beaucoup apprécié la chanson rapp chantée par les enfants consacré à Antoine Chainard mon arrière grand père. Je l’ai fait écouter à mes enfants, c’est leur héritage familiale ils étaient très émus.
    Merci pour cet hommage. J’ai très bien connu mon arrière grand mère qui m’a beaucoup parlé de son mari et de ses lettres. Je suis allée laver leur tombe à Pouilloux au mois d’octobre. Une belle page d’histoire et de famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *