Montceau – Cantine : la lettre de Sabrina, « trois fois du poisson par semaine »

« Certaines familles réclament leurs droits à la différence autant qu’une autre.

Depuis la rentrée de septembre 2018, à Montceau-les-Mines, on peut toujours opter pour le menu principal mais le menu sans viande, lui, n’existe plus. Néanmoins, un nouveau menu apparaît celui du végétarien.
Il faut savoir que le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animal.
Mardi 6 novembre, une réunion concernant la cantine a eu lieu à la mairie.
Néanmoins, depuis ce changement de menus, les enfants ne mangeant pas de viandes mais du poisson en cantine n’ont pas d’autres choix que d’opter pour le menu végétarien.
La problématique est la suivante: nos enfants ne sont pas végétariens. Malgré cette remarque, on nous dit que le végétarisme est une alimentation saine, meilleure et même future. Dans ce cas, pourquoi le vouloir que pour certains enfants?
Beaucoup de choses ont été dites sur différents supports de communications.
Tout d’abord, il convient de préciser que les familles concernées s’insurgent uniquement sur le fait qu’un régime alimentaire, qui n’est pas le leur, soit proposé à leurs enfants comme seul menu alternatif. Il est vrai que le poisson a été ajouté dans le menu végétarien mais celui-ci n’est présent qu’une fois par semaine. Nos enfants subissent donc une alimentation végétarienne quatre fois par semaine.
Ensuite, l’éducation au goût avancé par le Maire est entendu contrairement à ce que nous avons pu lire. Mais s’il doit y avoir « éducation au goût » dans ce cas, pourquoi ne l’est-elle pas pour tous les enfants?
Il faut noter que dans le menu principal, il y a quatre fois par semaine de la viande et une fois du poisson. C’est pourquoi, nous demandons trois fois sur cinq du poisson.
Puis, on nous dit qu’en termes de normes européennes, on ne peut pas faire n’importe quoi. Nous l’entendons mais il faut tout même trouver, dans les plus brefs délais, une solution qui contentera tous les enfants.
Comme j’ai pu le lire également, je ne suis la porte-parole d’aucune famille si ce n’est de la mienne. Nous sommes plusieurs à faire cette demande et chacun parle en son propre nom. Mes interventions n’ont pour but que de faire valoir le droit de mes enfants.
Durant cette réunion, je suis surprise que dans la  présentation de la directrice de la Sogeres, le grammage obligatoire du poisson n’a pas été mentionné alors que celui de beaucoup d’autres ingrédients a été donné…
Pour conclure, si la mairie souhaite mettre en place un menu végétarien, ceci est tout à son honneur. Certains enfants le sont et si on peut répondre à leur besoin alors je ne m’y oppose pas. Que la mairie ait pour but de faire découvrir à nos enfants le végétarisme, c’est également tout à son honneur. Mais qu’elle le fasse pour tous les enfants.
Si aujourd’hui à Montceau-les-Mines, on respecte plus une différence qu’une autre alors que deviendra notre ville. N’oublions pas que nos enfants d’aujourd’hui sont nos adultes de demain. Comment voulez-vous qu’ils croient en la République quand dès la crèche on ne respecte pas leur différence mais on respecte celle de leurs camarades.
Nos enfants se plaignent de ce menu végétarien. Beaucoup ne finissent pas leurs assiettes et passent la journée le ventre vide. Il est donc inacceptable de laisser faire ceci surtout lorsque nous payons ce service!
Je garde confiance en Madame le Maire car je sais qu’elle saura faire preuve d’une équité parfaite envers tous les enfants ».

Sabrina.

Lire ou relire : https://linformateurdebourgogne.com/montceau-du-poisson-plus-souvent-dans-le-menu-vegetarien-qui-va-mordre-a-lhamecon/

5 commentaires

  1. Question à la rédaction de l’informateur : Sabrina écrit que des enfants ne mangent pas de viande bien qu’ils ne soient pas végétariens, c’est bien cela ? En définitive, c’est la question du porc à la cantine qui se pose ?

  2. Je suis d’accord avec cette logique qui est saine et objective. Il y a là la volonté du « vivre ensemble « .
    Je suis surprise que le végétarisme très minoritaire soit considéré bien plus que d’autres.

    En effet, il vaut mieux prêter attention aux nombreuses demandes, que d’exclure et créer ce que j’appelle :  » le communautarisme isolé  » et du coup qui pourrait se révéler dévastateur pour notre république et sa laïcité.

    Écoutons les besoins de chacune des communauté qui participent les uns et les autres à notre économie.
    SOYONS PRAGMATIQUES et INTELLIGENTS et ne nous méfions pas de ceux qui combattent ouvertement le  » vivre ensemble « .

    Bisou à Tous.

  3. La lettre de « Sabrina » est très bien rédigée et la syntaxe bien choisie, on voit que tout ça est habillement pensé pour endormir les gens est ne pas laisser paraître la volonté d‘islamisation…

    Pour info, « Sabrina » est la personne qui a mis le bazar et a voulu prendre la parole à Saint Vallier pour soutenir le projet d’ouverture de centre de vacances « islamique » lorsque Mr Vermorel a organisé un rassemblement citoyen il y a quelques semaines.

    Que la laïcité soit respectée dans les cantines je suis d’accord mais venant de vous, on a du mal à croire que ce soit votre seule volonté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *