Montceau/Blanzy – Les lycéens remettent ça !

Décidément les hommes du commissariat de police sont très sollicités, quand ce ne sont pas les gilets jaunes, ce sont les lycéens qui investissent les rues de la cité montcellienne.

Ce lundi matin, le mouvement est parti du lycée Haigneré à Blanzy d’où une quarantaine de lycéens a commencé à prendre la direction du centre-ville en passant par le lycée Parriat, le collège Jean Moulin avant de se diriger vers la grande surface Leclerc et faire comme les gilets jaunes, filtrer les véhicules. « Un de nos collègue (lycéen) a été embarqué par la police » raconte une jeune fille du lycée de retour devant Haigneré. Le groupe s’est ensuite dirigé vers McDo.

Vers midi, devant le lycée professionnel, des gilets jaunes ont rejoint les lycéens pour leur rappeler les règles de sécurité, notamment avant que le proviseur, M. Bourse ne vienne faire comprendre qu’il était temps d’aller voir plus loin. « Mon souci est la sécurité des élèves et assurer les cours. Je porte d’ailleurs un regard particulier sur les mineurs et les collégiens car nous avons également des collégiens dans l’établissement ».

Ce mouvement fait donc suite au premier _ vendredi dernier _ avec les mêmes revendications, la réforme des lycées, les suppressions de postes et le soutien aux gilets jaunes.

Jean Bernard

5 commentaires

  1. 20 blaireaux, qui manifestent, il ne savent même pas pourquoi ???? A si sécher les cours je pense

  2. une dizaine de gugus qui a trouvé le motif pour sècher les cours, je pense que les parents ( pour certains) vont ètre content de voir leur progéniture faire le cirque en criant et faire comme certain jeter une barrière dans le canal ( c’est celui que la police a emmené) , mais qui les manipule ? a qui cela profite t’il ?

  3. Mais dis donc vieux râleurs, vous avez oublié vos vingt ans ? « On n’est pas sérieux quand on a 17 ans » et c’est très bien comme ca ! Continuez jeunes gens, la France à besoin de vous !

    • Enorme.
      Effectivement une certaine France a besoin de ces personnes. Cela sert leur intérêts, mais surtout leurs égos. Une petite période de gloire, l’impression de dominer, aux moins ces jeunes prêt à tout pour sécher les cours et se sentir importants. Les désillusions risquent d’être douloureuses …… Mais bon, faut bien que jeunesse se passe, et plutôt que de se plaindre et de brailler, d’autres font leur chemin et sont acteur de leur vie. Les choses se changent de l’intérieur, mais cela, bien peu le comprennent, alors ils braillent …….

  4. Attention les jeunes, vous laissez pas emmener par des gilets jjaunes encartées chez Melenchon ou à la CGT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *