Montceau – Aux puces du BDV, le soleil « reverdit » toujours

Voilà un bel oxymore pour définir le retour des puces populaires ce dimanche au Bois du Verne à Montceau-les-Mines. Après plus de deux mois d’absence, le soleil a reverdi du côté de la Bouquinerie pour le plus grand plaisir  des exposants qui commençaient à trouver le temps long et des visiteurs ravis de déambuler au milieu des stands.

Et même si l’autorisation d’organiser les puces n’est intervenue que jeudi, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. En deux temps trois mouvements, Corinne Lardenois et José  ont mis en branle la machine pour assurer un très joli succès populaire. « Que ça fait du bien » reconnaissait la bouquiniste. Un bien fou partagé.

J.B.

4 commentaires :

  1. Et elle est ou, et elle est ou!!!! la distanciation mais également les mesures de sécurité que l’on nous prône très souvent et régulièrement!!!! on em…….. les restaurateurs, les sportifs, les culturels, les associations qui faisaient des vides grenier niet!!! ( pas autorisé) , ne pas être plus d’un certain nombre dehors pour une fête et LA Les PHOTOS sont stupéfiantes à regarder, très très peu de masques, aucune distanciation, et vas y que je te touche les articles et rend la monnaie sans précaution il y a de quoi être furax car on est toujours en période de risque certe moins important mais quand même , on oublie par ou nous sommes passés je suis certaine que dans les personnes qui sont allées à ces puces bon nombre non pas remis leurs enfants à l’école bin oui trop dangereux pas assez de sécurité!!!!!! Bravo Mme le maire ainsi que les services de l’Etat pour avoir autorisé ces puces . Deux poids Deux mesures

  2. j’espere que toutes les personnes qui ne portaient pas de masques se reconnaitrons le jour ou le virus reviendra , j’en est reconnu beaucoup alors maintenant je saurais auprès de qui ne plus m’approcher

  3. Solange vous n’allez pas faire vos courses sûrement et vous ne sortez sûrement pas de chez vous, si les gens ne mettent pas leur masques c’est quand même pas la faute de la Mairie et des bouquinistes quand même alors là vous êtes quand même de mauvaise foie, j’y suis allé aux puces et il y avait du gel hydraulique et de toute façon nous sommes deconfine tout à réouvert mais restez chez vous on ne sait jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.