Montceau – Après 24 ans, la pâtisserie Jeannot, rue de la République, change de main

Charles Gros et Alain Jeannot.

Il était devenu au fil des années, la référence en matière de pâtisserie – chocolaterie à Montceau-les-Mines. Vingt-quatre ans que le couple Christine et Alain Jeannot alimentait nos palais et nous faisait fondre de plaisir. Monsieur au labo, madame à l’accueil.

Ils ont pourtant décidé de passer la main et vendu la pâtisserie à Charles Gros qui s’appuie sur Christine et Alain jusqu’au 9 décembre. Après, repos « au moins une quinzaine de jours et je verrais bien dans quelle direction je m’orienterai » déclare Alain Jeannot.

A 53 ans, ce n’est pas encore l’heure de la retraite mais avec la crise sanitaire et ses contraintes commerciales, la difficulté de trouver du personnel, « six mois que je cherche un ouvrier pâtissier et je n’en trouve pas » lâche-t-il un peu dépité, Charles Gros s’est présenté au bon moment. « Vous savez, c’est usant de se lever tous les matins pour être au travail à 4h et repartir à 20h, sauf le dimanche, nous sommes fermés l’après-midi et lundi, toute la journée ».

Voici une boucle qui se referme. En 1997, après des périples à droite et à gauche et le service militaire, Alain Jeannot retrouvait la rue de la République à Montceau et « j’ai racheté la pâtisserie où j’ai fait mon apprentissage ». Il la quitte sans amertume _ elle lui a apporté tant de satisfaction _ mais avec soulagement. « Avec mon épouse, nous voulons vivre un peu » lâche-t-il.

Il fallait au moins une pointure en pâtisserie pour succéder à Alain Jeannot. Originaire de Decize (Nièvre), Charles Gros a travaillé essentiellement dans les palaces et les 5 étoiles dont certains étoilés Michelin.

Avant de jeter son regard gourmand sur la pâtisserie Jeannot, il a participé au lancement d’un hôtel de luxe, le Château Saint-Jean à Montluçon. Auparavant, Charles Gros a illuminé les papilles des clients du Grand Hôtel du Cap entre Nice et Monaco, au Byblos à Saint-Tropez, à L’Hostellerie de l’Abbaye de la Celle du côté de Brignoles pour Alain Ducasse ou encore au Chalet à Megève, un établissement de la famille Rothschild.

A 42 ans avec son beau bagage, la crise sanitaire et le chômage partiel, lui ont fait prendre conscience qu’il « fallait que je me lance ». Montceau-les-Mines est son tremplin personnel, « même si je vais poursuivre le travail d’Alain Jeannot et apporter aussi ma touche personnelle ».

D’ailleurs sur la façade, on pourra bientôt lire : Pâtisserie Jeannot par Charles Gros. On n’efface pas d’un coup de fouet l’héritage du maître.

Jean Bernard

8 commentaires

  1. Une surprise. Belle aventure pour Alain et Christine vous nous manquerez. Et bienvenue à votre successeur.

  2. On espère que ses gâteaux seront aussi bons,surtout le suprême qui n’à pour le moment aucun concurant sérieux, bienvenue au nouveau pâtissier et profitez bien monsieur t madame Jeanot ,repos bien mérité

  3. J’espère que Mr Charles Gros a pris conscience qu’ici on ai dans une petite ville à l’origine Minière et qu’il ne nous fabriquera pas de mini Gâteau comme dans certains palace.
    Ici on est des gourmand et on aime bien les désert assez conséquent pour satisfaire notre gourmandise, sinon il ne tiendra pas longtemps.
    Bonne chance et surement à bientôt, je passerai vers vous pour vous tester en tant que client.

  4. Bienvenue à vous, Charles GROS ! Bonne nouvelle vie à Alain et Christine et merci pour toutes ses bonnes années gourmandes

  5. Comme pour les autres commentaires je dis bonne chance aux nouveaux ! Et il n’y a pas seulement le suprême mais le Montcellien qui n’a aucun équivalent. Je ne mange jamais de crème au beurre, ni de gâteau à base de meringue blanche et dure comme on en trouve partout ! Sauf dans le Montcellien de cette pâtisserie, une crème légèrement pralinée et une meringue délicieusement sablée…. On espère retrouver cette qualité avec peut-être une touche d’originalité ce qui ne serait pas un luxe sur Montceau-les-Mines. Des surprises sur les gâteaux de Noël qui nous éviterait l’éternelle bûche simplette à la crème au beurre ! Surprenez nous ! Les Montcelliens apprécient aussi les belles choses et les nouveautés, malgré ce que peuvent en dire certains qui nous dépeignent comme des culs terreux n’achetant que du pas cher, pas bon, pas beau !

  6. bienvenue a Mr Gros,j espère que Mr Jeannot lui a transmis la recette du fameux Montcellien un vrai régale,comme tout le reste biensur,bonne continuation a Mr et Mme Jeannot

  7. Suprêmement vôtre à Vous, que votre nouvelle vie soit pour vous familliale, positive, heureuse, et prolifique.
    🥂🍾 Et tchin à vos nouveaux projets Madame et Monsieur

  8. il aura pas de mal a continuer ,car il n’a pas de concurrence en centre ville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *