Montceau – Anatole France en fête, la maîtresse au milieu

Ce mardi 3 juillet la fête de l’école Anatole France du Bois du Verne bat son plein à partir de 14h30.

Tout commence par une émouvante minute de silence en mémoire et en hommage à Marie Jo Le Meillour, la directrice qui a précédé Mme Martin. Cette dernière annonça, après ces soixante secondes d’un impressionnant silence, la larme à l’œil et la voix vacillante, qu’elle était mutée à Saint-Vallier à la rentrée de septembre.

La kermesse de l’école Anatole France est toujours un grand évènement. Avant les jeux, l’amusement il y a un spectacle. Et chez Anatole on ne rigole pas avec le travail de scène.

Chaque classe vient chanter, avec chorégraphie SVP, jouer des sketches. Une superbe interprétation d’un morceau d’anthologie de Raymond Devos : « Sévère mais juste ». Les parents rassemblés dans la cour sous un soleil terrible apprécient vraiment et emmagasinent des centaines de clichés et de vidéo dans leurs téléphones, dans leurs appareils photos et quelques caméscopes (ah oui, ah tiens ?)

Les élèves ont répété, travaillé, cela se voit, cela se sent… même si les professeurs des écoles jouent les chefs de chœur et les chorégraphes.

Une assemblée de parents nombreuse qui dès la fin de la fête avant d’attaquer la kermesse doit se mettre à l’abri car les vanne du ciel se sont ouvertes et il tombe des cordes… à beurnansio dit-on par ici.

Mais l’art a triomphé avant que le courroux des cieux ne se manifeste. Les vacances peuvent arriver, la fête de l’école a montré les qualités de son équipe pédagogique, de ses élèves.

Gilles DESNOIX

Sévère mais juste

Je suis sévère mais je suis juste ! 
Hier soir, je rentre chez moi…qu’est-ce que j’apprends ?
Que le chat avait mangé la pâtée du chien ? 
Dehors le chat !
Là-dessus, qu’est-ce que j’apprends ?
Que le chien avait mangé la côtelette de ma femme ?
Dehors le chien ! 
Là-dessus, qu’est-ce que j’apprends?
Que ma femme a mangé mon bifteck ?
Dehors la femme ! 
Là-dessus qu’est-ce que je découvre ?
Que le lait que j’avais bu le matin était celui du chat ! 
Alors, j’ai fait rentrer tout le monde et je suis sorti…
Sévère mais juste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *