Montceau – Aline et André, un couple artistique complémentaire

« Il n’y a pas de petite ou de grande exposition, des petits ou des grands artistes. Il n’y a que des artistes qui souhaitent exposer à la galerie haute de l’Embarcadère », soulignait Marie-Claude Jarrot au vernissage de l’exposition commune des deux élèves de l’association l’Atelier à Montceau-les-Mines.

Un instant de détente pour la maire de Montceau après le stress et les tracas liés à l’hôpital du samedi matin devant la mairie. « Ici, ce n’est que du bonheur, vous dites des choses fraîches et efficaces ».

Aline Aymard, après quarante et un an passé au service des autres, prouve qu’il y a une vie après une carrière de fonctionnaire. « Vous pourriez exposer à la mairie » lui suggérait Jarrot. Les aquarelles d’Aline Aymard apporteraient une lumière permanente, une vie en couleurs et de voyager au fil de ses carnets qu’elle griffonne à l’envi.

A peine cinq années de pratique et une passion qui la dévore. « Il n’est jamais trop tard de tenter de nouvelles aventures » disait-elle. « Elle n’a pas encore achevé son travail. Cette exposition n’est pas une finalité » précisait Corado Boust, le président de l’Atelier.

Quant à André Nuguet, « c’est un vieux de le vieille » soulignait avec tendresse le président. « Trente ans qu’il est à l’Atelier ». André Nuguet a son style bien à lui. Il illustre autant qu’il s’illustre, lui le passionné de BD. « Il se retrouve dans un dessin très net avec de la recherche », commentait Corado Boust.

Finalement, Aline et André se complètent.

« La ville mettra toujours en lumière les artistes qui ont la volonté d’exposer. L’art libère, alors continuez à nous faire rêver » concluait Marie-Claude Jarrot.

Jean Bernard

A voir à la galerie haute de l’Embarcadère jusqu’au 28 avril 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *