Lunettes, prothèses dentaires et auditives : reste à charge zéro ?

Dent pour dent, œil pour œil, les négociations seront âpres.

Depuis mardi 20 février les négociations sur la mise en place du « reste à charge zéro » ont commencé entre les opticiens, les mutuelles, les dentistes et le ministère de la Santé.

D’ici fin d’année Agnès Buzyn a promis la mise en place du « reste à charge zéro ».

Tout le monde est pour le moment sur les dents car la Cnam a établi un projet de convention tarifaire proposé aux chirurgiens-dentistes comprenant 562 millions d’€ de baisses des tarifs des professionnels.
Les mâchoires risquent de rester bien serrées et si l’effort passe il risque de rester en travers de la gorge.

Mais quant au reste à charge zéro c’est un peu l’effet Canada Dry : trois paniers seront mis en place, le premier sera bien zéro € avancé, mais cela concerne les besoins essentiels (46,6% des actes) souvent déjà très bien pris en charge. Le second laissera un reste à charge « modéré » ( ?), le troisième prendra en compte les soins haut de gamme, donc non remboursés.

Et puis attention, selon que vous soyez incisives, canines ou molaires ou de sagesse les niveaux de remboursement de vos soins devraient varier selon aussi le matériau utilisé. Si vous êtes sur le devant du sourire vous serez plus remboursées, sauf soins haut de gamme.

Pour les lunettes, à part les montures Chanel, on l’a bien compris, les montures de moyenne gamme seront sans doute mieux remboursées. Pour les traitements spéciaux des verres la piste va vers un reste à charge, sauf nécessité ( ?)

Pour l’instant il s’agit de la feuille de route, on verra comment les discussions vont évoluer.

Une piste aussi pourrait être envisagée, la baisse de la TVA… mais bon…

N’ayant pas la dent dure, ne voyons pas les choses d’un trop mauvais œil et ne restons pas sourd aux arguments des uns et des autres.

On sait que 60% des français ont déjà renoncé à des soins par manque de moyens ou de tarifs trop élevés.

A suivre…

Gilles DESNOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *