•  

Lions Club Montceau – Jean-Paul Renaud, dans un rôle qui lui va comme un gant, celui de président

Il a fait toute sa carrière dans la sidérurgie, partagé son temps entre Le Creusot, Paris et Lyon et aime les choses structurées. A Lyon, Jean-Paul Renaud a rejoint un club du Lions. Mais la grande ville ne correspondait pas vraiment à son idéal et comme à Montceau-les-Mines il a gardé de bonne relations, le Lions Club montcellien réalise alors un joli transfert.

Revenu voilà sept ans, Jean-Paul Renaud est depuis le 1er juillet 2020, le nouveau président du Lions club. Désormais retraité, il est à même de conduire le club service sur le chemin largement tracé par ses prédécesseurs. Encore que, précise-t-il, « l’année, notamment à partir de mars dernier, a été perturbé par la crise sanitaire ».

Chacun en convient.

Forcément, les actions comme « les tulipes », elles ont certes poussé « mais n’ont pas été récoltées » et donc pas vendues pour améliorer les conditions des malades dans les hôpitaux. « Mais nous ne sommes pas restés les deux pieds dans le même sabot » note-t-il. Ainsi le Lions Club a participé à l’effort collectif dans la fourniture des blouses, des gants et des masques au personnel de l’hôpital. « Nous avons même offert un repas aux soignants » rappelle le président. Au passage il ajoute que les bulbes de tulipes seront plantés en octobre.

Même si la menace du covid-19 est toujours dans tous les esprits, les vacances scolaires se terminent et la vie associative va devoir s’organiser pour répondre aux besoins de la population.

Première échéance, le Lions Club Montceau va participer au forum des associations à l’Embarcadère le 5 septembre et le 3 octobre, lancer la vente des roses à laquelle les Montcelliens sont très attachés puisque le bénéfice aide à la lutte du cancer chez les enfants et la maladie d’Alzheimer.

Le Lions va enchaîner avec le dépistage du diabète le 10 octobre _ « nous avons réalisé 1200 tests en 2019 » souligne Jean-Paul Renaud _, puis embrayer avec le caddithon et le téléthon.

Tant au plan local à Montceau qu’au niveau national, le Lions répond toujours présent là où la gentillesse a besoin d’un coup de main et en particulier dans le domaine de la santé.

Premier club service mondial, le Lions et sa noblesse d’esprit correspond parfaitement à celui du nouveau président. Hyperactif dans sa vie professionnelle, le voici dans son élément au milieu des quarante membres du club montcellien. Mais d’insister que « nous ne pourrions rien faire sans la générosité de la population ». Pas faux.

Jean Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *