Coronavirus – Marie-Claude Jarrot appelle la population à se faire dépister, c’est gratuit

A nouveau, la bataille des experts fait rage sur les chaînes info. Le covid-19 qui a bercé notre printemps, reste toujours très présent cet été. Alors que se profile la rentrée en septembre, tous les spécialistes, médecins, professeurs, consultants, sont de retour. Car le virus circule toujours en France et dans le monde et, de plus en plus de cas positifs au covid-19 sont dépistés.

Les autorités françaises sont inquiètes, des médecins sont préoccupés et le masque est devenu désormais un accessoire de mode très en vogue. Les rassemblements massifs surtout chez les jeunes font peur.

En France, les tests sont chaque jour plus nombreux et plus nombreux sont les cas positifs sans que les hôpitaux, dans l’immédiat, ne soient saturés de malade du covid de forme grave.

Il n’empêche que la ville de Montceau-les-Mines a fait la demande auprès de l’ARS (agence régionale de santé) d’organiser un dépistage gratuit et sans rendez-vous du covid-19 à destination de la population au même titre que les ville de Chalon et Mâcon, notamment.

Ce dépistage à l’aide d’un grand coton tige qu’on insère dans la narine, aura lieu samedi 22 août 2020 sur la place de la mairie à partir de 8h30 et jusqu’à 12h.

« C’est un moment très important » rappelle Marie-Claude Jarrot. « J’appelle la population à se faire dépister » ajoute madame le maire. Sachant que des dépistages, il y en aura d’autres, « hélas », lâche-t-elle.

Toute la population est concernée, les enfants comme les adultes, que vous ayez des symptômes ou pas, « car il est important de connaître la circulation du virus » précise Josaine Bérard, adjointe à la santé.

Donc samedi, dès 8h30, grâce à l’ARS, l’assurance maladie et le laboratoire Carron de Montceau, trois postes de prélèvements seront à la disposition de la population.

Le test est gratuit, il suffit de présenter sa carte vitale. Trois jours plus tard, vous aurez le résultats du prélèvement.

Alors que des villes signent des arrêtés pour le port obligatoire du masque dans certaines zones, voire la totalité de la localité comme à Toulouse, à Montceau-les-Mines, Marie-Claude Jarrot n’entend pas prendre, pour l’heure, une telle décision. Rappelons que le port du masque est toutefois obligatoire sur les marchés.

Jean Bernard

7 commentaires

  1. Et surtout augmentons les chiffres de personnes positives !!!Il n’y a qu’à regarder les chiffres balancés aux infos, attendez le retour des maladies hivernales svp.Cela ne vous a pas déranger d’envoyer les français en vacances pour consommer ou au travail pour relancer l’économie…

  2. Toujours pas de masque pour son adjoint Gronfier. Quelle arrête de donner des leçons aux Montcelliens qui sont très sérieux et respectent EUX le port du masque en milieu clos et la distanciation.

  3. Pourquoi Mr Gronfier est il dispensé de porter un masque ?
    C’est lui qui va pousser les policiers municipaux à verbaliser pour non port du masque?
    Un 1er adjoint immunisé mais contre quoi ?
    Est il immunisé de positionner sur ces voisins ?
    Mme le maire montre l’exemple

    J.B de l’Informateur passera t il mon message au risque de sanctions de la mairie ??

  4. La loi impose le port du masque dans les lieux clos et les bâtiments publics. La mairie est un bâtiment qui héberge une administration, on se demande comment ce 1er adjoint peut afficher autant d’arrogance. Un donneur de leçons qui ne se les appliquent pas à lui même.

  5. Tant que je n’ai aucun symptôme, pas question pour moi de se soumettre à cette torture nasale de test PCR !
    Je me contenterai de rester à proximité de Gérard Gronfier, toujours sans masque sur les photos (…) 🙁

  6. Le test du coton-tige est très loin d’être efficace. Rien ne vaut une prise de sang. Le pourcentage de réussite est plus haut déjà

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *