Le parti communiste français fait feu de tout bois

Membre du Parti de la gauche européenne – Section du Bassin minier

AUGMENTER LES SALAIRES, LES RETRAITES, LES MINIMA SOCIAUX !

 

Macron Président des riches et du grand capital

Emmanuel Macron a multiplié les cadeaux fiscaux à une poignée d’ultra riches et au capital. 358.000 familles ont ainsi été exonérées d’ISF alors que leur patrimoine représente 1.000 milliards d’euros (l’équivalent de la moitié du PIB de la France) ! Il a multiplié les cadeaux aux profits des grandes entreprises et les exonérations (CICE) avec comme condition de pratiquer des bas salaires ! Il a ainsi aggravé la précarité pour les salariés, les privés d’emplois, les jeunes, les retraités dont les femmes sont les premières victimes. «En même temps», il augmente les impôts des ménages moyens et modestes : CSG, TICPE (taxe sur les carburants), etc.

Pas de progrès écologique sans progrès social

Au PCF, nous disons que la transition écologique, vitale à l’heure où l’humanité et notre planète sont menacées, ne peut être menée à bien sans progrès social et sans changer notre modèle économique. Au nom de la priorité au profit et à l’accumulation de capital, ce modèle impose un coût du capital (dividendes et intérêts payés aux banques) exorbitant qui s’oppose aux dépenses pour l’écologie, les salaires, les services publics. Le soi-disant « coût du travail » n’existe pas : le travail crée les richesses.

S’attaquer au coût du capital

Nous voulons une économie au service de l’humain. Il faut une autre utilisation de l’argent pour produire autrement et pour partager les richesses. Pour que chacune et chacun puisse vivre dignement, il y a besoin d’augmenter les salaires, les pensions, les minima sociaux, de développer les qualifications. Il y a besoin de développer les services publics et d’investissements massifs dans les transports collectifs, la rénovation énergétique des logements, une autre industrie. Les moyens pour y parvenir existent : banques, profits, fonds publics. Mobilisons-les !

Michelin: toujours plus… pour les actionnaires !

L’Assemblée générale des actionnaires de Michelin, réunie le 18 mai 2018 à Clermont-Ferrand sous la présidence de M. Senard, a adopté le versement d’un dividende de 3,55 € par action et la rémunération 2017 de son patron, soit 3,8 millions d’euros (en hausse de 15% sur 2016) correspondant à 214 SMIC. Les dividendes, en millions d’euros, sont passés de 463 en 2015 à 585 en 2017, soit une augmentation de 26%. Les dividendes 2017, divisés par le nombre des salariés du groupe, donnent un montant de 5131 euros par salarié.

  Mobilisations du samedi 1er décembre

Le PCF soutient la journée de manifestations à l’appel des organisations syndicales et localement nous appelons la population à se joindre à l’appel du syndicat CGT des retraités et se retrouver devant la mairie de Montceau-les Mines à 10 heures.

Un commentaire

  1. Encore eux ? Mais quand comprendront ils que plus personnes ne croient en leurs soit disant luttes contre le capital.
    Misère voilà le mot sur lequel ils surfent. Pas grand chose les séparent du rn de marine le Pen.
    Absent insignifiant et les voilà resuscités grâce au mouvement sincère des gilet si jaunes.
    Ils ne savent plus qu’elle cause défendre pour continuer à exister.
    Comme certains l’ont écrits le pc devrait déjà commencer à dénoncer les exactions qui sont perpétrées justement par des tyrans qui se revendiquent de leur parti en Chine, au Venezuela, en Corée et dans certains pays de l’ex urss.
    Citoyens vous aurez compris que ceux ci sont commandités par l’appareil Parisien dont le nouveau patron(du pc) est député et qui je vous l’assure contrairement à vous ne connaît pas de fin de mois difficiles.
    Il perçoit 8700 € net par mois plus tout les avantages qui y sont liés comme l’ancien P.L qui lui est sénateur et osait parler en disant connaître et compatir à nos malheurs .
    Voilà leur stratégie. pc et ex fn mêmes combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *