Le loup, il commence à s’immiscer partout, il marque les esprits

Une des premières attaques du loup à Saint-Romain-sous-Gourdon.

Dans l’immédiat, personne n’a vu encore le Petit Chaperon rouge tailler la bavette avec le loup dans les bois du côté de Saint-Romain-sous-Gourdon et même au-delà.

Pourtant, la présence du loup dans nos contrées avec des brebis égorgées ou encore cette automobiliste qui l’a croisé sur la route à proximité de l’aérodrome de Pouilloux, fait naître d’étranges perceptions. Le loup est ancré dans les esprits et au moindre signe alarmant, fait craindre le pire.

Ainsi un agriculteur à Pouilloux raconte que la nuit dernière vers 1 heure, ses bêtes (des bovins) ont été effrayées. Ce qui n’arrive jamais en temps normal. Mais d’ordinaire le prédateur attaque des moutons, pas des vaches. « Mais nous avons quelques ovins ».

Plus tard, toujours dans la même nuit, c’est du côté de Marizy que le loup refait parler de lui. Dans le bourg, un habitant, entre 3h et 4 h, il a entendu des hurlements. Pas un chien, autre chose.

Le loup est partout.

J.B.

13 commentaires

  1. Faut pas confondre le hurlement du loup avec le hululement d’une chouette !

  2. Comme d’habitude, tant qu’un incident ou un accident significatif n’aura pas eu lieu rien ni personne ne bougera. Après on entendra :
    – si on avait su
    – on ne pensait pas que
    – c’est pas croyable
    – c’est pas possible
    – pourtant ce n’est jamais arrivé avant
    – etc etc etc

    Juste un rappel pour la forme des animaux effrayés, moutons ou bovins une fois lancés traversent les haies, renversent les clôtures et peuvent aller sur une route et hélas causer un accident. Et bien sûr après , on va emmerder les éleveurs qui auraient du et bla bla bla. Mais enfin nous sommes en 2020. Stop aux conneries avec les loups.

    • Stop a vos conneries a vous, car c est avec des arguments comme le votre que nous avons massacré la bio diversité. Demandez vous plutôt comment concilier vie moderne et vie sauvage plutôt que de vouloir tout éradiquer.Et après les loups? Ce sera quoi ? Les chauves souris pour la rage? Les renards pour les poules ?

  3. J’ai lu par ailleurs , qu’une habitante de pouilloux, avait perdu deux beaucerons . Un seul aurait été retrouvé. Ne crie t on pas trop vite au loup. A moins que celui-ci n’ai festoyé au dépend du chien.

  4. Au lieu de se focaliser sur ce pauvre loup, on ferait mieux de se préoccuper de notre planète, du changement climatique avec ces sécheresses à répétition, ces canicules de plus en plus sévères.
    Nous devons tous agir pour limiter ce réchauffement sinon, on va à la catastrophe, faisons le pour nos enfants, nos petits enfants.
    Sûr qu’un climat plus chaud et plus sec va anéantir les troupeaux de moutons, de bovins , et ruiner les agriculteurs plus insidieusement qu’un animal affamé et surtout seul.

  5. Les chiens sauvages (aussi appelés loups) attaquent tous les animaux d’élevage et de compagnie… Y compris les bovins (en France, en Italie, en Espagne, aux USA etc…). Les chiens domestiques y passent aussi : concurrence entre canidés. Courage à vous car vous resterez seuls à gérer les dégâts 😩

  6. Tout le monde parle du loup, personne n’a de photos de la bête égorgeant le mouton…

  7. Oui le loup est un problème qui coûte 30 millions d’ euros à la société en 2018 et 50 millions d’euros en 2020 mais à part ça tout va bien , une cohabitations est peut être possible il suffit que tout ceux qui sont pour le loup surveillent les troupeaux la nuit et paye eux même les dégâts ,à bon entendeur

    • Bien d’accord avec vous Logique. Les dégats causés par les loups doivent être supportés UNIQUEMENT par ceux et celles qui veulent leur présence.
      Là, je pense que nous allons rigoler.
      Personnellement, je souhaite que mes impôts servent à autre chose qu’à payer ce genre d’âneries.
      Et vous avez raison, les vedettes qui veulent des loups, qui donnent des conseils derrière leur ordinateur, doivent aller surveiller les troupeaux la nuit par tous les temps.
      Je voudrais bien voir leur tête au bout d’une semaine.

  8. Que vivent les loups….

  9. Il est pas seul
    Vu en octobre 2019 6 petits loups vu aussi des moutons égorgé en plein coeur de mon village une scène horrible
    Le probleme est pas un loup mais sa reproduction en moyenne un couple fait 6 a 10 petits par ans faite le calcul au bout de 10 ans et les ravage que cela ferras
    (…)

  10. Alors que la France vient de perdre son autonomie alimentaire, on s’interroge sur la pertinence de la présence du loup sur notre territoire.
    C’est pas croyable !
    Dans le pire des cas, lorsqu’il aura tout détruit, on pourra manger le loup après tout c’est peut être bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *