•  

Le Creusot – Masques : la chronique de Charles Landre

Communiqué de Charles Landre, conseiller municipal de l’opposition au Creusot.

Distribution de masques :

respectons les précautions sanitaires !

La ville du Creusot a engagé, comme dans de nombreuses communes de France, une distribution de masques. Il a été choisi de faire concevoir des masques en tissu et de les distribuer en porte à porte.

La distribution a débutée hier et les nombreuses opérations de communication réalisées par les élus sur le sujet montrent malheureusement qu’aucune des précautions sanitaires recommandées n’est respectée. Absence de port d’un masque de la part des distributeurs, remise de la main à la main sans gants, absence d’emballage individuel pour les masques distribués et non respect de la distanciation préconisée. Ces précautions sont pourtant essentielles pour un virus qui se transmet par postillon, au contact d’objets contaminés, par contact direct entre deux personnes mais aussi, l’OMS n’a pas écarté cette hypothèse, de façon aéroportée.

Alors que notre département reste l’un des plus touchés et que le COVID 19 a encore fait près de 500 morts dans le pays hier il n’est pas acceptable de faire réaliser un porte à porte dans ces conditions. Les procédures doivent être strictement définies et respectées.

Il existe d’autres façons de distribuer des masques. En mettant en place des procédures comme celles utilisées par exemple par la Poste (qui excluent le contact et généralisent le port des gants) ou, comme dans d’autres villes, par dépôt en boite aux lettres et retrait à des heures et en des lieux définis pour les masques manquants dans les foyers. Peu importe la formule choisie tant qu’elle est efficace et prémunit la population de risques supplémentaires.

Je demande donc instamment au maire de modifier la procédure de distribution et de faire respecter ces précautions sanitaires essentielles. Si elle se poursuit en l’état elle ne pourra conduire qu’à l’accroissement du risque de diffusion du virus auprès des Creusotins ce que personne ne souhaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *