La France Insoumise du Bassin minier prend la défense du loup du Charolais

55 brebis égorgées. Il existe des solutions efficaces pour assurer la protection des troupeaux, souligne la France Insoumise du Bassin minier.

Communiqué de la France Insoumise du Bassin minier.

LE GRAND MÉCHANT LOUP

Pire que la célèbre Bête du Gévaudan, le loup du Charolais est devenu en quelques jours la dernière frayeur à la mode, récupérée même par les politiciens locaux. Certes, nous déplorons les pertes subies par les éleveurs de moutons mais la presse avide de sensationnel et d’émotions pour ses lecteurs n’évoque jamais les nombreuses solutions existantes pour protéger les troupeaux.

Il faut d’abord constater que les loups n’attaquent presque jamais en meute un troupeau , d’où l’idée qu’il s’agit de jeunes mâles (un ou deux maximum) qui apprennent l’art de la chasse avec des animaux inoffensifs comme les ovins, alors que la plupart du temps, les loups s’attaquent à des proies sauvages (cerfs, chevreuils, marcassins…).

Le but de la réintroduction d’espèces de prédateurs (loup, ours, lynx…) était la préservation des équilibres naturels et de la biodiversité. En l’absence du loup, les cervidés prolifèrent et menacent nombre d’espèces végétales. La survie du loup est loin d’être assurée en France avec seulement un effectif total de 360 individus.

La solution n’est donc pas l’élimination du loup dans notre pays. Le loup n’est d’ailleurs pas le seul prédateur des ovins  : parfois même des chiens domestiques mal contrôlés par leurs propriétaires se font mangeurs de brebis. Imagine-t-on l’Afrique sans le lion ou l’Asie sans le tigre  parce qu’ils mangent quelques gazelles  ou quelques zèbres? Doit-on éradiquer le renard parce qu’il consomme quelques poules ou est-ce au propriétaire de protéger efficacement son poulailler  ?

Il y a aujourd’hui des solutions efficaces pour assurer la protection des troupeaux  :

– 7 races de chiens capables de combattre les loups  : les Patous des Pyrénées, les bergers du Caucase, les Dogues du Tibet, le plus redoutable paraissant être le Berger d’Anatolie ou Kangal.

– Les ânes bergers très efficaces et doux avec le troupeau ont produit de bons résultats au Canada.

– Sachez enfin qu’il existe des vaches combattantes, la race d’Hérens, originaire de Suisse, petite race (1,20m au garrot) mais qui n’a pas peur du loup  !

La solution n’est donc pas dans l’élimination d’une espèce utile à l’équilibre des écosystèmes mais dans une politique efficace de protection des troupeaux contre tous les prédateurs, avec l’aide financière de l’État.

Pour plus d’informations,

RDV sur le site de l’association

le KLAN DU LOUP  : https://www.loup.eu

La France Insoumise du Bassin Minier

NDLR : la presse a toujours bon dos mais passons. La France Insoumise du Bassin minier prend position et leurs « amis » les Verts, qu’en pensent-ils ?

21 commentaires :

  1. En résumer un communiqué pour rien dire …

  2. Et voilà les extrémites de gauche qui câline les écolos cocos.
    Tout comme à leurs habitudes ils défendent le Tueur. Non parce qu’ils y croient mais simplement par soumission à leurs alliés écolos sur lesquels ils comptent pour un partage de pouvoir si ceux ci venaient à gagner une grande élection.
    Des éleveurs ils n’ont rien à faire leurs déclarations comme toujours ont un relent de vomissures à leur image.
    Démagogie quand tu me tiens.
    J’invite les éleveurs touchés par la bête à déposer les carcasses des animaux tués devant les locaux de la fi et de leurs camarades de gauches qui bien sûr contre la vie du loup ne manqueront pas de les indemniser.
    Mais là c’est moins sûr.
    Donc à toutes les prochaines élections virés moi tout ces usurpateurs .

  3. Je pensais que la France Insoumise défendait le peuple contre l’opresseur,,, mais elle préfère soutenir l’idéologie bien pensante de la bourgeoisie écologique,, pitoyable. Encore un petit effort, et la FI va soutenir les GRANDS LOUPS de la finance.
    PS:LE KLAN DU LOUP était à sa création un groupuscule d’extrême droite.

  4. Oh la, la France insoumise, qu’est ce qui vous arrive ? je suis un électeur de gauche et je ne suis pas du tout d’accord avec vous ! mais alors pas du tout !

  5. De plus en plus marrant LFI , maintenant que Méluche va se présenter en 2022 avec peut-être l’aval de certains écologistes ; ils vont à la pêche aux voix . Le loup est un prédateur et il est normal que les éleveurs de moutons puissent se défendre.

  6. Habitant du bassin minier

    Voilà un sujet que certains s’approprient faute de pouvoir occuper le devant de la scène autrement !
    Et encore une fois des gens très concernés par le sujet et qui n’y connaissent absolument rien !
    Peut être qu’au nom de la sauvegarde des écosystèmes, certains se feront croquer ! Ça ns fera moins d’âneries à lire !
    Et aussi qd il n’y aura plus d’agriculture en France pr protéger mille et une idéologies, on criera au scandale de bouffer des produits importés avec les normes sanitaires étrangères, blindés de substances nocives à notre santé et sans parler de l’éthique autour de la maltraitance animale…
    La France est une rolls en agriculture et on est en train de tt demonter pr aller vers du low cost !!! Mais bon sang, réveillez vous… Vous pensez manger quoi dans les années à venir…

  7. Justement, le monde paysan est en train de copier les modèles américains : élevage surdimensionnés, production forcée (dans un pré qui nourrissait 10 vaches il y a 60 ans, on en met aujourd’hui 50, grâce notamment aux engrais que l’on met à tout bout de champ), utilisation de farine pour engraisser les animaux plus rapidement.
    Alors, il faut être plus modeste mais respecter davantage l’équilibre naturel.
    Les français ont besoin des agriculteurs, mais ils ne veulent plus d’une agriculture qui tue la planète à petit feu.
    Mangeons un peu moins de viande, mais mangeons sainement.
    On peut, on doit, produire des aliments de qualité, en laissant une place à la faune sauvage.
    Je ne veux pas vivre, et je ne veux pas que mes petits enfants vivent dans un monde uniforme, formé de champs immenses sans arbres, sans coquelicots ; de prairies sans haies, sans forêts ; de rivières canalisées sans poissons avec une eau tellement chargée de nitrates qu’on ne peut plus s’y baigner, les algues vertes, ce n’est pas seulement en mer d’Iroise, les cyanobactéries prolifèrent dans les plans d’eau de notre région et elles ont pour origine l’agriculture.
    Je ne suis pas un mouton et je ne me laisserai pas croquer par une société de consommation qui nourrit les loups de Wall Street, de la City ou de la Défense.
    Vive le loup du Charolais !

    • Est ce que vous vous rendez compte Lili, qu’en quelques lignes, vous dites tout et son contraire ?
      L’introduction et la conclusion sont un pur paradoxe.

    • Le seul problème c’est que le loup s’attaque à l’élevage traditionnel à l’herbe dans des zones extensives ou les éleveurs n’utilisent pratiquement pas d’engrais, ni d’intrants chimiques…

    • Bonjour Lili.
      Quand vous écrivez « les français ne veulent plus…. » , ne vous avancez vous pas un peu ?
      Et si l’ Informateur lançait un sondage pour voir ?
      Si vous voulez un retour vers la nature, il faudra au préalable supprimer une certaine quantité d’humains et d’équipements les concernant. Quelques études mettent en avant l’inadéquation entre les possibilités et les besoins, ce dès 2027.
      Alors, à part pénaliser une profession qui ignore les 35h et les congés payés mais nourrit la France et diminue le déficit de nos finances, le retour du loup dans la région présente t’il le moindre intérêt ?

      • Bravo Curieux, très synthétique et bien dit.
        « Les français ont besoin des agriculteurs, mais ils ne veulent plus d’une agriculture qui tue la planète à petit feu. »( copier / coller )
        Qui donc est cette personne pour parler au nom des Français ?

  8. Mais pourquoi ces nouveaux écolos ,qui comme les autres, connaissent tout de la nature , ne vont t il pas eux même aider les éleveurs à faire face à cette calamité ?
    C est plus facile d’écrire
    Ou alors leurs préconisations ne sont pas si efficaces.

  9. Quand je lis autant d’ anneries dans un article, je me dis que pour défendre les troupeaux et être réellement efficace contre les attaques du loup, il faut obligatoirement associer un âne Berger et un membre de la France insoumise, c est les seuls qui peuvent se comprendre.

  10. lili
    si vous souhaitez une agriculture a l’ancienne vivez-vous même à l’ancienne et chaussez vous avec des sabots en bois et abandonnez votre ordinateur ça vous évitera d’écrire des inepties ridicules.
    la difficulté de se protéger du loup en charolais vient très justement des petites troupes d’animaux pâturants dans de petites parcelles clôturées par des haies .
    Et VOUS vous préconisez du grillage électrifié !!!!

    Oui Boris a raison il faut confier la garde des moutons à la france insoumise et aux ANES berger ils doivent être compatibles

  11. Quel tissu d’aneries mour ne pas dire plus. Tout est faux. Les chiffres, les faits, les solutions proposées…
    De surcroît, je suis surpris de voir que la France insoumise relaie la prose d’un (…) qui adopte comme logo un blason copié sur celui des divisions SS et qui écrit klan avec un k. Référence explicite au Ku Klux Klan

  12. Et pourquoi????peur du grand méchant loup????le seul méchant dans l histoire est humain….oui,les loups ont leur place,oui,on a pris presque tous les territoires animaliers,oui il y a des solutions,que seuls les français refusent….vaut mieux pleurer de longue et attendre les primettes….pourquoi dans les autres pays il n y a aucun problème de cohabitation??? Vous pensez vraiment que nos éleveurs(les assistés du pays)ont une quelconque empathie pour leurs animaux??regardez mieux comment ils sont traités,alors…

  13. « .pourquoi dans les autres pays il n y a aucun problème de cohabitation? »
    Vous êtes sûr ?
    https://www.altitude.news/nature/2020/03/05/ours-loup-italie-espagne-des-situations-differentes/
    D’autres sites mettent en évidence des différences fondamentales, comme le fait que les loups soient essentiellement dans des parcs, ou encore le salaire moyen roumain qui permet de payer des gardiens..
    Difficile de faire des comparaisons objectives.
    Quand aux assistés ; il y a le choix entre laisser disparaître les producteurs et des pays étranger racheter le foncier ou maintenir artificiellement en survie des entreprises productrices situées en France..
    Un exemple (industriel) qui devrait faire réfléchir : la maintenance de nos centrales nucléaires ou de nos armées dépendra du bon vouloir des U.S., suite au rachat de Alstom par G.E..
    Pour ce qui est des assistés , il y a pire non ?
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/29/20002-20120629ARTFIG00476-ces-tres-cheres-associations.php
    Et je n’ose évoquer les nombreux emplois protégés de l’ État….

  14. Bien dit Trucmuche ! Malheureusement forcé de constater que la mojorité des hommes et femmes ne possèdes pas un nombre de neurones suffisant pour comprendre cela… C’est vraiment triste pour l’avenir de la planète et par conséquent de l’humanité…
    Vive la nature et un peu plus de respect pour elle s’il vous plaît !!!

    • Et si le cerveau de l’humain était programmé pour l’expansion ?
      Le comportement de l’humanité ne serait il pas naturellement conduit vers toujours plus de conquêtes ?
      « Le Principe de Lucifer » fourmille de condensés d’études qui, actuellement, semblent aboutir au même résultat….et avec la même cause.
      Vous voulez laisser plus de place à la nature ?
      Comme nous sommes dans un espace fini, on enlève quoi ?
      Est ce folie de penser qu’une petite graine, peut être pas même vivante lorsqu’elle est véhiculée soit une ébauche de réponse naturelle à l’hyperactivité humaine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.